Modifié le 24 juillet 2014

Un accord débloque le projet d'extension de l'Aéroport de Genève

Maquette de la future Aile Est de l'aéroport de Genève.
L'Aéroport de Genève trouve un accord avec les opposants de la future aile Est Le 12h30 / 1 min. / le 24 juillet 2014
La nouvelle aile est de l'Aéroport international de Genève devrait voir le jour. Les opposants - communes voisines du tarmac et milieux écologistes - ont trouvé un accord avec la direction.

Le ciel s'éclaircit pour l'extension de l'Aéroport international de Genève. Un accord a été conclu entre la direction et les opposants pour la construction de la nouvelle aile est dédiée à l'embarquement pour les avions gros porteurs.

Des associations écologistes, des riverains et des communes voisines craignaient une augmentation des nuisances ainsi que l'accroissement incessant du trafic aérien. L'aéroport s'est ainsi engagé à ne pas prendre en charge simultanément plus de six avions dans la future aile.

Assurance de l'OFAC

Cet engagement est déjà ancien, mais il est désormais assuré par l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC). Ce dernier indique qu'il exigera le respect de ce maximum dans l'autorisation qu'il délivrera prochainement à Genève.

Grâce au retrait des oppositions, les travaux devraient pouvoir débuter sans retard. La nouvelle aile devrait améliorer le confort des passagers de gros porteurs en évitant notamment de longs trajets en bus sur le tarmac.

Pascal Jeannerat/dk

Publié le 24 juillet 2014 - Modifié le 24 juillet 2014