Modifié le 03 décembre 2013

La conférence Genève 2 à Montreux? Lakhdar Brahimi réagit

L'interview de Lakhdar Brahimi
L'interview de Lakhdar Brahimi L'actu en vidéo / 1 min. / le 03 décembre 2013
Un problème de logistique hôtelière à Genève pourrait entraîner le déplacement à Montreux de la conférence ministérielle 2 sur la Syrie. Lakhdar Brahimi réagit dans un entretien à la RTS. Aucune décision n'a été prise, précise l'ONU.

La conférence ministérielle Genève 2 sur la Syrie, le 22 janvier, pose un problème de logistique hôtelière à Genève, en raison du Salon de l'horlogerie, comme l’a révélé la Tribune de Genève (30.11.13).

Dans un entretien à la RTS, Lakhdar Brahimi évoque l'hypothèse que le sommet Genève 2 sur la Syrie puisse se tenir à Montreux. L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie précise: "Si on va à Montreux, dit-il, ce sera pour 24 heures, en attendant que le Salon de l'Horlogerie et Davos prennent fin."

Ce problème de disponibilité hôtelière à Genève est confirmé par Corine Momal-Vanian, directrice de l'Information des Nations Unies, qui ajoute qu'aucune décision n'est prise à ce stade.

"Gâtés à Genève"

Interrogé sur la question de savoir si cela change quelque chose, Lakhdar Brahimi déclare: "Non, pas vraiment. Les gens sont gâtés quand ils vont à Genève. Si vous allez à New York, vous savez que vous avez une heure ou deux avant d'arriver en ville, vous acceptez ça. A Genève, vous avez l'habitude d'être à 10 minutes de l'aéroport, ce qui fait que lorsque nous allons dire aux gens qu'il y a une heure et quart, ils diront ah là là..."

nr

Lire aussi: Lakhdar Brahimi: "Je ne pense pas que Bachar al-Assad viendra à Genève"

 

Publié le 03 décembre 2013 - Modifié le 03 décembre 2013