Mise à jour le 23 juillet 2013

L'Université de Genève ouvre une chaire en efficience énergétique

Les étudiants cherchant un logement sont 18'000 rien que pour l'Université de Genève et les HES, mais seuls 10% d'entre eux trouveront un logement étudiant.
La nouvelle chaire genevoise en efficience énergétique étudiera notamment les comportements des consommateurs. [Martial Trezzini - Keystone]
Une nouvelle chaire dédiée à l'étude de l'efficience énergétique s'ouvrira dès la rentrée à l'Université de Genève. Son approche pluridisciplinaire étudiera notamment les comportements permettant de réduire l'empreinte énergétique.

L'Université de Genève lance à la rentrée de septembre une chaire en efficience énergétique. Il s'agit d'un nouvel axe de recherches important pour l'Institut des sciences de l'environnement.

Les aspects techniques de la production d'énergie ne seront pas les seuls abordés, puisque l'enseignement s'attachera également aux aspects humains de la problématique, notamment aux comportements qui permettent de réduire la consommation énergétique. En cela, cette chaire représente une première en Suisse.

Approche multidisciplinaire

Le titulaire de la chaire sera le professeur Martin Patel, en provenance de l'Université d'Utrecht aux Pays-Bas. Son approche sera multidisciplinaire, abordant l'ingénierie, mais aussi l'économie et le droit. Les sciences comportementales, en Suisse et dans le monde, auront droit à une large place. Le professeur Patel note par ailleurs que la Suisse se démarque en affichant l'objectif d'une société à 2000 watts.

Mathieu Cupelin/kkub