Modifié le 01 juillet 2013

Initiative pour une gare souterraine déposée à Genève

Vue des immeubles du quartier des Grottes face à la gare CFF de Cornavin.
Vue des immeubles du quartier des Grottes face à la gare CFF de Cornavin. [Salvatore Di Nolfi - ]
Les opposants au projet d'agrandissement de la gare de Cornavin ont déposé lundi leur initiative demandant une variante souterraine qui épargnerait les quartiers à proximité.

A Genève, l'initiative populaire pour une extension souterraine de la gare de Cornavin a recueilli 16'300 signatures. Le Collectif 500 a décidé de les déposer lundi déjà, à six semaines du délai légal et à quelques jours des résultats de l'étude comparative indépendante.

"C'est le bon moment pour déposer. Nous voulions recueillir 10'000 signatures valables et faire progresser le débat sur l'extension de la gare", a déclaré lundi devant les médias Morten Gisselbaek, un des représentants du Collectif 500.

Votation probable

Les conclusions de cette expertise indépendante, demandée par le canton et la Ville de Genève ainsi que les CFF, seront rendues publiques vendredi.

Le projet d'agrandissement en surface défendu par les CCF impliquerait la destruction de 40 immeubles, 385 logements et 250 places de travail, a rappelé Morten Gisselbaek. "Votation il y aura, à moins que l'étude nous convainque totalement", a-t-il indiqué.

ats/cab

Publié le 01 juillet 2013 - Modifié le 01 juillet 2013