Modifié le 09 février 2018

Des traces de la Legio XXI Rapax découvertes au Mont-Vully (FR)

Démonstration de bataille lors du de Vully Celtic, en mai 2017 à Mont-Vully.
Démonstration de bataille lors du de Vully Celtic, en mai 2017 à Mont-Vully. [Jean-Christophe Bott - keystone]
Des traces de légions romaines et de chasseurs-cueilleurs ont été découvertes à la Tour-de-Trême, ainsi qu'au Mont-Vully (FR), révèlent les 19e Cahiers d'archéologie fribourgeoise.

À la Tour-de-Trême, sur un campement occupé entre les Xe et VIe millénaires par des chasseurs-cueilleurs, ont été mis en évidence une fosse, sept foyers, une zone de vidang, ainsi que des outils courants en pierre, indique l'Etat de Fribourg vendredi.

Dans la même région, non loin de la chapelle de la Motta, deux tombes découvertes en 2003, et datant du début de l'âge du Bronze (1800-1700 av. J.-C.), ont été fouillées. Les défunts portaient des éléments de parures telles que des épingles et des torques, ces colliers métalliques rigides des chefs gaulois.

Épingles et torques portées par des défunts dans deux tombes du début de l'âge de Bronze, découvertes à la Tour-de-Trême.
Épingles et torques portées par des défunts dans deux tombes du début de l'âge de Bronze, découvertes à la Tour-de-Trême. [Etat de Fribourg]

La LEGIO XXI au Mont-Vully

Au Mont-Vully, sur les sites de l’ancien port romain de Joressant et du pont du Rondet, a été découvert le plus important lot de jougs et jouguets de l’Europe romaine.

Ces objets peu communs confirment le passage dans la région des troupes de la fameuse, et crainte, LEGIO XXI, dite Rapax, notamment chargée de défendre le territoire de l'empire au Nord des Alpes entre le Ier siècle avant J.C. et le Ier de notre ère.

ats/mh

Publié le 09 février 2018 - Modifié le 09 février 2018