Modifié mardi à 21:12

L'immunité de la ministre fribourgeoise démissionnaire Marie Garnier levée

Immunité levée pour l'ex-magistrate fribourgeoise Marie Garnier
Immunité levée pour l'ex-magistrate fribourgeoise Marie Garnier 19h30 / 2 min. / mardi à 19:30
L'immunité de Marie Garnier a été levée par le Grand Conseil fribourgeois mardi. La conseillère d'Etat pourra ainsi être entendue par un procureur. Elle est soupçonnée d'avoir divulgué des documents confidentiels.

Les députés ont accepté la demande du Ministère public par 56 voix contre 48, et 3 abstentions, soit tout juste la majorité qualifiée qui était requise.

Fabien Gasser, initialement chargé de l'enquête, avait demandé aux députés de lever l'immunité de Marie Garnier. Il la soupçonnait d'avoir divulgué à certains médias des documents confidentiels concernant le personnel de la préfecture de la Sarine.

Démission

Après avoir été sous pression pendant des mois, Marie Garnier a annoncé mercredi dernier sa démission du Conseil d'Etat pour fin avril 2018. Le lendemain de cette annonce, le journal 20 minutes a dévoilé la relation privée entretenue par le procureur Fabien Gasser avec la vice-chancelière de l'Etat de Fribourg. Le procureur s'est alors récusé.

Le Conseil de la magistrature doit maintenant désigner et assermenter un procureur ad hoc qui se charge de la procédure jusqu'à son issue définitive. Il pourrait nommer un procureur spécial hors canton.

Election complémentaire en mars

Quant à la succession de la ministre verte, la Chancellerie cantonale a fixé la date du 1er tour de de l'élection complémentaire au 4 mars, a-t-elle indiqué lundi. Les listes de candidats doivent être déposées au plus tard le 22 janvier à midi. Un éventuel second tour est prévu le 25 mars.

>> Le débat dans Forum entre les députés fribourgeois Didier Castella (PLR) et Erika Schnyder (PS):

Les députés fribourgeois Didier Castella (PLR) et Erika Schnyder (PS).
Forum - Publié mardi à 18:05
 

 

jc

Publié mardi à 14:59 - Modifié mardi à 21:12