Modifié le 30 janvier 2015

Des métaux lourds souillent le sol des quartiers historiques de Fribourg

La Vieille-Ville de Fribourg et la Sarine.
La vieille ville de Fribourg et la Sarine. [ - ]
Des analyses, dévoilées vendredi, ont révélé de nouvelles zones polluées au plomb et au mercure en ville de Fribourg. Deux parcelles présentent un danger avéré et quinze autres sont à risque.

De nouvelles zones polluées aux métaux lourds ont été découvertes dans les quartiers historiques de Fribourg. Des analyses ont mis en évidence deux parcelles dangereuses pour la santé et quinze autres à risque.

L'identification des sources de ces pollutions est très difficile, a commenté vendredi Marc Chardonnens, chef du service cantonal de l'environnement. Il s'agit de plusieurs facteurs (activités industrielles et artisanales, ou produits phytosanitaires et engrais chimiques).

Un bureau d'ingénieurs va étudier les causes de ces pollutions et préparer la suite des campagnes d'analyses.

Plomb et mercure

Des deux parcelles qui présentent un danger avéré, l'une est polluée au plomb et l'autre au mercure.   Elles ne doivent plus être utilisées par des enfants ni pour la culture potagère. Les propriétaires en ont été informés.

Les quinze autres parcelles ont des teneurs en métaux pouvant causer un risque pour la santé mais n'atteignent pas le seuil officiel de dangerosité.

ats/sbad

Publié le 30 janvier 2015 - Modifié le 30 janvier 2015

Vingt-cinq parcelles analysées

Au total, ces analyses concernaient des prélèvements faits sur 25 parcelles en 2013 et en 2014. Elles viennent compléter les recherches déjà effectuées en 2011-2012, qui avaient révélé deux parcelles dangereuses, neuf à risque et seize pas ou peu polluées.

Valeurs plus faibles qu'en Valais

A titre de comparaison, les valeurs fribourgeoises sont beaucoup plus faibles que celles du site pollué par Lonza à Viège en Valais. A noter aussi que le cas fribourgeois n'est pas isolé puisque des constats similaires ont eu lieu dans d'autres agglomérations suisses.