Modifié le 28 novembre 2017

Le canton de Berne veut réduire l'imposition des entreprises

Dans l'entreprise de biotechnologie Berna Biotech AG.
Dans l'entreprise de biotechnologie Berna Biotech AG. [GAETAN BALLY]
Les entreprises implantées dans le canton de Berne devraient être moins taxées. Le Grand Conseil à majorité bourgeoise a adopté mardi en première lecture la révision de la loi sur les impôts par 91 voix contre 61.

Le Parti socialiste menace de lancer un référendum contre cette révision. Il estime qu'un manque à gagner de 100 millions de francs par an pour le canton est irresponsable.

Les entreprises devraient voir leur impôt sur le bénéfice reculer en deux étapes. Au début 2019, la charge fiscale passerait de 21,64 à 20,20%, puis à 18,71% une année plus tard. La moyenne suisse est fixée à 17,80%. Le barème va profiter en premier lieu aux grandes entreprises.

Pour la majorité de droite et pour le gouvernement, le canton doit agir pour améliorer sa compétitivité. La baisse de la fiscalité doit renforcer la capacité du canton bilingue à favoriser l'implantation d'entreprises.

Rien pour les personnes physiques

Les personnes physiques n'auront droit à aucun allégement en raison de la situation financière tendue du canton. Un amendement portant sur une baisse de l'impôt sur le revenu d'un demi-dixième, soit un manque à gagner de 70 millions pour l'Etat, a été rejeté par 76 voix contre 62.

ats/pym

Publié le 28 novembre 2017 - Modifié le 28 novembre 2017

Plan d'austérité

Le recul des recettes fiscales des entreprises sera en grande partie compensé par le plan d'allégements 2018 (PA 2018). Le Grand Conseil examinera d'ici à la fin de cette semaine 155 mesures visant à économiser 185 millions de francs dès 2021. Le Département de la santé publique et de prévoyance sociale est particulièrement touché.