Moutier a choisi le Jura.

Un vote historique à Moutier

Publié le 18 juin 2017 - Modifié le 19 juin 2017

Les Jurassiens en fête à Moutier après le oui dans les urnes

- Moutier sera jurassienne et tourne le dos à Berne. A l’issue d’un long suspense et d’un recomptage de dernière minute, les autorités de la ville prévôtoise ont annoncé que le oui l’avait emporté à 51,7%, soit par 137 voix d'écart (2067 oui contre 1930 non).

- Le taux de participation a atteint 89,72%.

- Le résultat du vote historique de Moutier a été validé par les observateurs de l'Office fédéral de la justice (OFJ), dépêchés sur place.

- Le Gouvernement jurassien a salué le vote prévôtois en se rendant sur place et en siégeant in corpore à Moutier. Il s'est ensuite exprimé devant l'Hôtel de ville après un défilé populaire d'une imposante foule de Jurassiens à travers la ville.

- Quant au gouvernement cantonal bernois, il a réagi en faisant part des "regrets qu'il éprouve" et constate qu'il s'agit de "la fin de la Question jurassienne".

- Le rattachement au canton du Jura acquis dans les urnes sera effectif au 1er janvier 2021. Les autorités bernoises et jurassiennes doivent au préalable et tout prochainement lancer le processus de transfert.

Suivi assuré par Cécile Rais (à Moutier), Frédéric Boillat et Eric Butticaz

Événements clés
Afficher
Masquer

  • Une journée en quatre tweets

     

     

  • 23h00

    Et la fête est partie pour durer...

     

  • 22h40

    Les images de joie des Jurassiens

  • 22h30

    "Il faut bien travailler ensemble"

    Patrick Roethlisberger, porte-parole de "Moutier Prévôté", dit vouloir chercher le rapprochement avec ses adversaires. "Il faut bien travailler ensemble, on ne peut pas se diviser en deux."

     

    >> L'interview de Patrick Roethlisberger, porte-parole de "Moutier Prévôté":

    Patrick Roethlisberger du comité Moutier-Prévôté.
    Audio de l'info - Publié le 18 juin 2017

  • 21h55

    Et après? Les prochaines étapes

    Après le oui de Moutier, c'est un long processus qui se met en marche, avec un programme encore susceptible de changer.

     

    Deux autres communes bernoises, Belprahon et Sorvilier, pourraient aussi choisir de rejoindre le Jura. Les citoyens des deux villages voteront à ce sujet le 17 septembre prochain. Crémines et Grandval ont elles finalement renoncé à faire la même demande.



    Au terme de ces consultations populaires, les cantons de Berne et du Jura devront négocier un concordat intercantonal réglant les détails du transfert de souveraineté, le cas échéant. Ce texte devrait être soumis au Grand Conseil bernois et au Parlement jurassien en 2018.



    Les citoyens des deux cantons seront ensuite appelés aux urnes, le même jour, pour se prononcer sur ce concordat. En cas de double oui, le dossier sera transmis à l'Assemblée fédérale qui se prononcera par le biais d'un arrêté sur la modification territoriale. La population suisse ne serait pas appelée aux urnes, comme cela avait été la cas en mars 1996 pour le transfert de Vellerat dans le Jura.



    Une énième votation devrait être organisée dans le Jura en 2020, afin de valider les modifications de la Constitution jurassienne découlant de la création d'un quatrième district.



    Au final, la modification territoriale entrerait en vigueur au 1er janvier 2021, après la tenue d'élections générales incluant le nouveau corps électoral jurassien dans son ensemble à fin 2020.

  • 21h30

    Fin de la Question jurassienne

    "Du point de vue institutionnel, ce vote met un point final à la Question jurassienne", selon Dick Marty, président de l'Assemblée interjurassienne.

     

    >> L'interview de Dick Marty dans le 19h30:

    Moutier devient jurassien: les explications de Dick Marty, président assemblée interjurassienne
    19h30 - Publié le 18 juin 2017
     

  • 21h15

    La nuit, la foule, les déchets

     

  • 21h00

    Une ambiance survoltée à Moutier

    >> Une foule en liesse:

    Moutier devient jurassien: les précisions de Sébastien Fasnacht, depuis Moutier
    19h30 - Publié le 18 juin 2017

     

    >> Le commentaire de Julien Hostettler:

    Moutier devient jurassien: le commentaire de Julien Hostettler, depuis Moutier
    19h30 - Publié le 18 juin 2017
     

  • 20h45

    Retour sur une journée historique

    >> Le déroulement de la journée dans le 19h30:

    Moutier devient jurassien: les premières réactions.
    19h30 - Publié le 18 juin 2017

     

    >> Réaction dans les deux camps:

    Les pro-Jurassiens et les pro-Bernois dans la rue.
    19h30 - Publié le 18 juin 2017

  • 20h30

    L'essentiel des discours officiels

     

  • 20h25

    Libération parle encore de Moutier

    Le vote de Moutier intéresse aussi à l'étranger. Le quotidien français Libération, qui avait déjà présenté le vote en début de semaine, a de nouveau relayé le résultat dans un long article titré "En Suisse, Moutier jure fidélité au Jura"

     

  • 20h20

    Les autonomistes continuent le combat

    Le Mouvement autonomiste jurassien (MAJ) devra repenser son action future après le oui des Prévôtois au rattachement de Moutier au canton du Jura, estime son secrétaire général Pierre-André Comte. "Nous n'abandonnerons jamais le sud du Jura".

    Nous n'abandonnerons jamais le sud du Jura

    Pierre-André Comte, autonomiste jurassien
     

    C'est une belle réussite et une étape importante, a reconnu Pierre-André Comte s'exprimant toutefois à titre personnel. Le MAJ présentera sa position le 22 juin. Le rattachement de Moutier au canton du Jura aura une conséquence directe sur le reste du Jura bernois et il faudra en tenir compte, selon lui.

  • 20h15

    Maxime Zuber très fier

    En acceptant son rattachement au canton du Jura, Moutier a choisi l'ouverture, estime Maxime Zuber, ancien maire autonomiste emblématique. Il voit en sa ville une ville désormais tournée vers l'avenir.

     

    "Je suis très fier que Moutier ait fait ce choix de société", a déclaré à l'ats celui qui a dirigé la commune durant 21 ans. "J'ai été au service de cette ville et je l'ai portée dans ce combat", a rappelé Maxime Zuber, en ajoutant ne pas regretter de ne pas avoir été au front pour cette votation.

     

    Les idées qui ont gagné sont l'indépendance et l'ouverture. La ville n'est pas devenue "celle à laquelle on voulait qu'elle ressemble: fermée, intolérante et froide", a-t-il dit.

     

  • 20h05

    La nouvelle carte du canton du Jura

    Les membres du Gouvernement jurassien et le maire de Moutier brandissent la nouvelle carte du canton du Jura.

     

     

  • 19h45

    La BCJ va ouvrir une succursale

    La Banque cantonale du Jura n'a pas perdu de temps et a annoncé dans un communiqué qu'elle entend offrir aux Prévôtois "les mêmes services qu'aux habitants du canton du Jura". Et cela sans attendre.

     

    Moutier (BE) ne sera effectivement jurassienne qu'au 1er janvier 2021, si les formalités restantes se déroulent comme prévu. Mais la BCJ, qui a décidé d'ouvrir une succursale à Moutier, va lancer de suite les démarches nécessaires à sa future implantation, écrit-elle.

  • 19h30

    La partie officielle débute

    Après le défilé des Jurassiens dans les rues de Moutier, les officiels vont livrer leurs premières impressions devant l'Hôtel de ville, très applaudis par les militants réunis.

     

  • 19h20

    La réaction du militant pro-jurassien Valentin Zuber

    En cas de non, je me serais effondré

    Valentin Zuber, militant pro-jurassien
     

     

  • 19h15

    Des Béliers défilent

     

  • 19h05

    Le Conseil fédéral prend acte

    Dans un communiqué, le Conseil fédéral a indiqué qu'il prenait acte de la volonté de la commune de Moutier et se réjouit que "la question de l'appartenance cantonale de la cité prévôtoise ait pu être réglée dans le cadre d’un processus démocratique exemplaire".

     

    Cité dans le communiqué, la cheffe du Département fédéral de justice et police Simonetta Sommaruga a déclaré qu'il était important que, malgré quelques moments difficiles durant la campagne, le vote ait pu avoir lieu dans un contexte de régularité. "Que les deux cantons soient parvenus à concevoir un processus qui a permis d'arriver à ce vote d'aujourd'hui est un signe fort pour le fonctionnement démocratique et la cohésion de la Suisse", a-t-elle ajouté.

  • 18h55

    Cortège jurassien en ville de Moutier

     

  • 18h50

    L'Hôtel de ville aux couleurs du Jura

     

  • 18h45

    Le Mouvement autonomiste heureux

    Nous n’allons pas bouder notre bonheur parce que le résultat est serré

    Laurent Coste, président mouvement autonomiste jurassien

    "Les gens ont compris projet que nous proposions, de rejoindre un canton dynamique… Nous avions de bon militants, un bon projet", a réagi Laurent Coste, président du mouvement autonomiste jurassien, dans Forum.

    Laurent Coste, président du Mouvement autonomiste jurassien.
    Forum - Publié le 18 juin 2017
     

  • 18h40

    Bienne regrette

    Les exécutifs de Bienne (BE) et d'Evilard et le Conseil des affaires francophones du district bilingue de Bienne ont exprimé leur déception. Ils "regrettent que le canton de Berne perde une partie de sa population francophone et que le Jura bernois perde sa plus grande commune".

     

    Mais ils comprennent et respectent ce résultat, ont-ils indiqué dans une prise de position commune. Ils appellent au respect de la minorité déçue, au développement des liens régionaux et au renforcement des francophones et du bilinguisme cantonal.

  • 18h35

    Les premières analyses

    Nos correspondants sur place Gaël Klein et Alain Arnaud livrent leur première analyse dans l'émission Forum.

    Les pro-jurassiens fêtent la victoire du "oui".
    Forum - Publié le 18 juin 2017
     

  • 18h30

    Les regrets du gouvernement bernois

    Le gouvernement bernois a publié un communiqué dans lequel il constate que ce jour marque la fin de la Question jurassienne, "en dépit des regrets qu'il éprouve". S'adressant à son homologue jurassien, le Conseil-exécutif l'appelle à tenir compte de la minorité qui aurait préféré le statu quo.

     

    Le canton de Berne a une longue expérience de dialogue et de cohabitation avec des milieux défendant des opinions différentes. Le Jura devra lui aussi réapprendre à vivre avec des personnes qui auraient préféré un autre sort, poursuit le texte. Le gouvernement bernois compte sur la bienveillance jurassienne à leur égard.

     

    Selon lui, l'engagement de la minorité battue n'a pas été vain. Il est la marque d'une démocratie vivante.

     

    Et son président Bernhard Pulver de rappeler que, "de manière particulièrement marquée suite à la création de l"Assemblée interjurassienne, le gouvernement bernois a opté pour une ligne empreinte de tolérance et d'ouverture face aux revendications séparatistes". Tout en affirmant sa volonté de préserver sa minorité francophone, il n'a pas hésité à affronter le verdict populaire, a dit le ministre devant la presse.

     

    >> L'interview du conseiller d'Etat bernois Pierre-Alain Schnegg dans Forum:

    Pierre-Alain Schnegg.
    Forum - Publié le 18 juin 2017
     

  • 18h28

    Rauracienne sur la Place de la Gare

    L'hymne jurassien, la Rauracienne, retentit une nouvelle fois sur la Place de la Gare.

  • 18h25

    Changement effectif en 2021

    Le oui de Moutier n'entraînera pas de modifications territoriales dans l'immédiat. Les gouvernements jurassien et bernois vont à présent enclencher le processus pour concrétiser le transfert de la cité prévôtoise. Le changement de canton ne devrait être effectif qu'au 1er janvier 2021.

     

    Les citoyens des villages de Belprahon (BE) et de Sorvilier (BE) se prononceront le 17 septembre prochain sur leur appartenance cantonale. Ces deux communes avaient déposé auprès de la chancellerie cantonale une demande de vote communaliste.

  • 18h15

    Le Gouvernement jurassien siège à Moutier

    Pour la première fois de son histoire, le Gouvernement jurassien in corpore siège dans la ville de Moutier.

    Aujourd'hui, la ville de Moutier a rejoint sa famille jurassienne

    Nathalie Barthoulot, présidente du Gouvernement jurassien
     

     

    En disant "oui", les Prévôtois ont décidé de prendre part à un projet excitant, et rejoignent un canton qui partage leur histoire et leur culture, a déclaré la présidente du Gouvernement Nathalie Barthoulot dans une salle de l'hôtel de ville de Moutier.

     

    A ceux qui ont dit "non", Nathalie Barthoulot dit respecter leur déception. "Mais il faut tourner la page à présent. Il n'y a pas de gagnant ou de perdant, mais une communauté unie."

  • 18h10

    Le résultat validé par les observateurs

    Le résultat du vote a été validé par les observateurs fédéraux chargés de contrôler la procédure, malgré une poignée de cas litigieux. "Nous avons pu travailler dans d'excellentes conditions", a déclaré le chef des observateurs Jean-Christophe Geiser.

     

    Quelques situations litigieuses ont été recensées - par exemple des personnes décédées qui figuraient dans le registre des électeurs -, mais elles n'atteignent même pas une dizaine, a précisé Jean-Christophe Geiser sur la RTS. Elles ne remettent pas en question le résultat, qui est définitif.

     

    Ces cas litigieux ont été découverts grâce au contrôle plus sévère des bulletins décidé par l'Office fédéral de justice après des soupçons d'irrégularités, a expliqué Jean-Christophe Geiser. Ce contrôle plus sévère a retardé l'annonce du résultat.

  • 18h05

    Le drapeau jurassien peint à Moutier

     

  • 17h58

    L'émotion de François Lachat

    L'ancien ministre jurassien François Lachat ne cache pas sa joie et son émotion.

     

  • 17h52

    Le Gouvernement jurassien en route pour Moutier

     

  • 17h50

    Déception dans le camp pro-bernois

    Dans un communiqué, le Conseil du Jura bernois (CJB) "prend acte" du vote et "tient à faire part de son respect de la volonté populaire". Le CJB "salue l'aboutissement d'un exercice démocratique complexe" et souligne qu'il s'agit là de la fin d'un long processus menant à la conclusion politique de la Question jurassienne.

     

    >> La déception de Patrick Tobler, militant pro-bernois, dans Forum:

    Patrick Tobler, president UDC Jura Bernois.
    Forum - Publié le 18 juin 2017
     

     

    Jean-Pierre Graber, ancien conseiller national UDC bernois, confie au micro de la RTS qu'il accepte le verdict des urnes.

    J'accepte ce résultat parce qu'il est démocratique

    Jean-Pierre Graber, ancien conseiller national bernois

     

    >> La militante pro-bernoise Marcelle Forster fait part de sa déception au micro de la RTS

    La militante pro bernoise Marcelle Forster fait part de sa déception
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017
     

  • 17h45

    Une participation de 89,72%

    La participation a finalement atteint 89,72%.

  • 17h35

    Les larmes du maire Marcel Winistoerfer

    C'est un moment de rêve

    Marcel Winistoerfer, maire autonomiste de Moutier
     

     

  • 17h33

    La déception de Manfred Bühler

    Pour la région c'est indéniablement une perte

    Manfred Bühler, conseiller national bernois
     

    Manfred Bühler est heureux que la Question jurassienne arrive à son épilogue
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017
     

  • 17h30

    Réactions dans le camp bernois avec Nouvo

     

  • 17h24

    La fausse joie des pro-Bernois

    Les militants pro-bernois ont mal compris le résultat et ont d'abord cru à la victoire avant de déchanter.

     

  • 17h22

    Le Gouvernement jurassien exulte

     

  • 17h21

    L'annonce et l'explosion de joie

    Applaudissements, cris et pétards ont retenti sur la Place Roland-Béguelin à l'annonce du résultat.

     

    Les bouchons de champagne ont explosé lorsque Chantal Mérillat, présidente prévôtoise du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ) a déclaré "c'est sûr, on a gagné". "On est chez nous", ont répondu les centaines de militants présents, faisant aller leurs drapeaux aux couleurs du canton du Jura.

    Explosion de joie à l'annonce des résultats à Moutier
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017

     

  • 17h20

    C'est oui!

    Moutier a dit oui au canton du Jura à 51,72%. On exulte sur la Place de la Gare. Au final, le oui l'emporte de 137 voix, 2067 oui contre 1930 non.

     

     

  • 17h05

    On recompte!

    Alors qu'on annonçait le résultat imminent, on a annoncé un nouveau recomptage!

     

  • 17h00

    Dick Marty salue le processus

    Le président de l'Assemblée interjurassienne a salué la qualité du processus démocratique à Moutier.

    Dick Marty salue la qualité du processus démocratique
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017
     

  • 16h45

    Le résultat serait imminent

    Tout le monde retient son souffle à Moutier, où l'on annonce un résultat dans les prochaines minutes.

     

  • 16h40

    Images au drone sur la place de la gare

    La Rauracienne retentit sur la place de la gare de Moutier
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017
     

  • 16h35

    Charles Juillard aux couleurs jurassiennes

    Pour l'occasion, le président du Gouvernement jurassien Charles Juillard a revêtu une chemise blanche et une cravate rouge, les couleurs du Jura.

     

  • 16h30

    Pro-Bernois dans l'attente

     

  • 16h20

    Le maire est tendu

    Interrogé par l'ats, le maire de Moutier Marcel Winistoerfer attend le résultat de la votation avec une certaine tension. "Aujourd'hui, c'est enfin le grand jour et j'espère que la ville sera jurassienne ce soir", a-t-il déclaré.

     

    Marcel Winistoerfer, qui arbore pour l'occasion les couleurs jurassiennes, avec une chemise blanche et une cravate rouge, assure que si c'est oui, il veillera à prendre aussi en considération la minorité pro-bernoise. "Il s'agira de trouver les mots justes", a-t-il souligné.

  • 16h05

    On vient en famille à Moutier

     

  • 15h50

    Combien de temps durera le dépouillement?

     

  • 15h40

    Geneviève Aubry est confiante

    Militante pro-bernoise de la première heure, l'ancienne conseillère nationale radicale Geneviève Aubry se dit confiante en attendant le verdict du dépouillement.

    J'ai une bouteille de champagne au frais

    Geneviève Aubry

     

  • 15h35

    L'arrivée des Jurassiens à la gare

     

  • 15h25

    Le dépouillement commence enfin

    Le dépouillement a commencé, selon les journalistes de RTSinfo présents à Moutier.

    Début du décompte des bulletins à Moutier
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017

    Mais le résultat ne tombera pas avant 16h30-17h00, selon Jean-Christophe Geiser, de l'Office fédéral de la justice.

     

  • 15h20

    Nouvo prend la température

     

  • 15h15

    On chante de plus en plus fort à la gare

    La Rauracienne, l'hymne jurassien, retentit en terre bernoise

     

  • 15h05

    "Le Jura, ça me donne mal à la tête"

    Prise de température dans le stamm pro-bernois à Moutier

    Marcelle Forster, présidente du Conseil du Jura bernois, demeure confiante.

     

  • 14h45

    Les politiciens régionaux dans l'attente

    Plusieurs politiciens régionaux ont tweeté des photos en début d'après-midi, exprimant leurs impressions et leurs espoirs.

     

    Le conseiller national UDC bernois Manfred Bühler, partisan du non, attend le résultat avec impatience.

    Le député au Parlement jurassien Loïc Dobler se réjouit de la foule qui afflue.

    Le conseiller national bernois Christian Wasserfallen, vice-président du PLR suisse, souhaite bonne chance au camp pro-bernois.

    L'ancien maire de Delémont Gilles Froidevaux espère que le vote "répare une injustice".

    Interrogée par la RTS, la présidente du Conseil du Jura bernois Marcelle Forster se dit confiante.

     

    L'ex-candidate au Conseil national pour le PDC Jura Karine Marti, maintenant cheffe de l'Office cantonal des véhicules, pronostique un oui.

     

  • 14h35

    Le maire optimiste

    Interrogé par Le Quotidien Jurassien, le maire de Moutier Marcel Winistoerfer affiche son optimiste et espère dépasser les 55% de oui.

     

  • 14h30

    Le Gouvernement jurassien attend

    Selon le compte officiel du canton du Jura, les cinq membres du Gouvernement jurassien sont actuellement réunis à Delémont où ils attendent le résultat. Si c'est oui, ils devraient se déplacer ensemble jusqu'à Moutier.

     

  • 14h20

    Les drapeaux bernois sont sortis

     

     

  • 14h15

    Dick Marty assiste au dépouillement

    Au centre, l'ancien conseiller aux Etats tessinois Dick Marty, désormais président de l'Assemblée jurassienne, est venu assister au dépouillement.

    Dick Marty, président de l'Assemblée jurassienne, vient assister au dépouillement.
    Dick Marty, président de l'Assemblée jurassienne, vient assister au dépouillement. [Gaël Klein - RTS]
     

  • 14h10

    Les tweets des journalistes de @RTSinfo

     

  • 14h05

    Les pro-Jurassiens affluent et chantent

     

    Des militants pro-jurassiens optimistes
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017
     

     

  • 14h00

    Revoir le moment où l'urne a été fermée

    Après la clôture du bureau de vote à Moutier, les opérations de décompte des votes ont débuté.
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017
     

  • 13h25

    Bureau de vote puis salle de presse

    De nombreux journalistes venus de tout le pays ont effectué le déplacement de Moutier pour l'occasion. La salle qui accueillait l'urne de vote s'est rapidement transformée en salle de presse.

     

     

  • 13h15

    Les partisans du oui se rassemblent

    Les partisans du rattachement de Moutier au canton du Jura ont pris leurs quartiers près de la gare et à l'Hôtel de la Gare. Musique, stand de boissons, estrade avec le drapeau jurassien les attendaient. De nombreux militants sont venus en famille depuis le canton du Jura, qui ne se trouve qu'à une dizaine de minutes de là en voiture ou en train.

     

    C'est aussi là que les pro-Jurassiens vont écouter l'annonce du résultat du vote. En cas de victoire, ils défileront en fin de journée en direction du centre-ville de Moutier.

     

     

  • 13h00

    Militant et amateur de viande

    En attendant les résultats, le militant pro-bernois Patrick Tobler est passé derrière le gril dans le stamm de son camp.

    En attendant les résultats, le militant pro-bernois Patrick Tobler est passé derrière le gril dans le stamm de son camp.
    En attendant les résultats, le militant pro-bernois Patrick Tobler est passé derrière le gril dans le stamm de son camp. [Sébastien Fasnacht - RTS]
     

  • 12h50

    Les enveloppes de vote

    La réponse est dans ces enveloppes.
    La réponse est dans ces enveloppes. [Gaël Klein - RTS]
     

  • 12h45

    Le point dans le 12h30

    Des affiches électorales en ville de Moutier.
    Le 12h30 - Publié le 18 juin 2017
     

  • 12h40

    Dans le secret du dépouillement

    Les personnes chargées du dépouillement ont l'interdiction d'avoir un téléphone sur elles et de communiquer avec l'extérieur. Elles ne sont pas non plus autorisées à quitter le bâtiment.

     

  • 12h30

    Le pronostic du ministre jurassien David Eray

    Le ministre jurassien David Eray pense qu'un oui va sortir des urnes.

    Ses collègues Charles Juillard et Nathalie Barthoulot expriment aussi leur impatience.

     

  • 12h15

    Examen des cartes de légitimation

    Les scrutateurs vont désormais examiner les cartes de légitimation, ce qui devrait prendre entre 1h et 1h30. Et ensuite pourra commencer le dépouillement des bulletins proprement dit. Au total, une trentaine de personnes participent à l'opération.

     

  • 12h00

    Le bureau de vote a fermé

    Le bureau de vote de Moutier a fermé ses portes et l'attente commence. Le dépouillement promet d'être long, avec de nombreux observateurs présents, et le résultat n'est pas attendu avant 16h-17h.

    La fermeture de l'urne à Moutier.
    La fermeture de l'urne à Moutier. [Gaël Klein - RTS]

     

  • 11h55

    Ce sera nuit libre à Moutier

  • 11h50

    Du monde aux urnes

    Selon nos correspondants sur place, de nombreux votants se déplacent vers le bureau de vote dimanche matin, à quelques minutes de la clôture des urnes.

    Les derniers votants à Moutier.
    Les derniers votants à Moutier. [Gaël Klein - RTS]
     

  • 11h40

    Le cri du coeur d'une pro-Jurassienne

    Je veux y croire, j'y crois fortement

    Christine, militante pro-Jurassienne
     

    "J'ai des fourmillements, je suis stressée", dit Christine, militante pro-jurassienne à Moutier
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017
     

  • 11h30

    Le militant pro-bernois Patrick Tobler à l'interview

    Je suis très tendu

    Patrick Tobler
     

    Ardent militant du non et président de l'UDC du Jura bernois, Patrick Tobler réagit au micro de RTSinfo après avoir glissé son bulletin dans l'urne.

    Le président de l'UDC de Moutier, le pro-bernois Patrick Tobler, est extrêmement tendu avant le résultat
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017
     

  • 11h20

    L'arrivée des urnes du vote par correspondance

    L'arrivée des urnes du vote par correspondance
    L'actu en vidéo - Publié le 18 juin 2017

     

  • 11h10

    Un scrutin sous surveillance

    Des mesures exceptionnelles ont été prises pour éviter des irrégularités lors du vote de Moutier. La plus spectaculaire est l'envoi par la Confédération de sept observateurs de l'Office fédéral de justice (OFJ) pour suivre le déroulement du scrutin dans le local de vote.

     

    Samedi, à la veille du vote, la Ville de Moutier et l'OFJ ont encore annoncé que dix juristes supplémentaires allaient être envoyés sur place pour contrôler le dépouillement à la suite de soupçons d'irrégularités.

    >> Lire aussi: Dix juristes supplémentaires pour surveiller le dépouillement à Moutier

     

    D'autres mesures ont été prises pour éviter toute contestation, comme la suppression du dépouillement anticipé, l'envoi des enveloppes de vote par correspondance à l'Office fédéral de la justice à Berne et le contrôle du registre des électeurs.

     

    >> Le point sur les mesures de surveillance:

    Vote historique à Moutier et sous haute surveillance
    19h30 - Publié le 17 juin 2017
     

  • 11h00

    A la rencontre des militants

    Avant le vote, RTSinfo est allé à la rencontre des militants de la première heure, pro-jurassiens ou pro-bernois, et leur a demandé de raconter leurs souvenirs, leurs blessures, l'origine de leurs combats.

    >> L'un des reportages:

    Jura, nos combats
    L'actu en vidéo - Publié le 07 juin 2017

     

    >> L'ensemble du grand format: La Question jurassienne, notre combat

  • 10h45

    Une campagne agitée

    Si la campagne avait démarré de façon timorée, les esprits se sont échauffés ces derniers jours avec des accusations de propagande et de tricherie formulées tant par les partisans du non que ceux du oui sur les réseaux sociaux. Le ton est aussi monté entre les gouvernements jurassien et bernois.

    >> Lire aussi: Bataille médiatique à Moutier entre les pro-Jurassiens et les pro-Bernois

     

    A 48 heures du vote, des inconnus ont partiellement repeint dans la nuit de jeudi à vendredi l'écusson jurassien qui surplombe la cité prévôtoise. La crosse jurassienne et les lettres du mot "oui" ont disparu sous trois bandeaux de couleur, blanc, bleu et rouge. Mais l'écusson jurassien a été repeint dans la nuit de samedi à dimanche.

     

    Les deux exécutifs cantonaux avaient aussi déclaré en décembre 2015 que l'avenir de l'hôpital de Moutier n'était pas directement lié à la question institutionnelle et qu'il ne devait pas devenir un argument de campagne. Mais ce consensus a volé en éclats et l'établissement hospitalier est devenu l'enjeu du vote.

     

    Les chiffres erronés transmis par la direction cantonale bernoise des finances sur les recettes fiscales versées par Moutier ont aussi contribué à faire monter la tension entre Delémont et Berne.

     

    >> Ecouter aussi la table ronde avec Philippe Oudot (Le Journal du Jura), Rémy Chételat (Le Quotidien jurassien) et Vincent Bourquin (RTS):

    Vue de la ville de Moutier depuis la gare.
    Forum - Publié le 12 juin 2017

     

    >> Voir aussi le débat spécial de Forum: "Le débat sur l'appartenance de Moutier est avant tout émotionnel"

  • 10h30

    Les enjeux du vote

    "Voulez-vous que la commune de Moutier rejoigne la République et Canton du Jura?" Cette question posée aux citoyens de la cité prévôtoise doit régler une question qui attise la Question jurassienne depuis des lustres.

    >> Lire aussi: Rester bernoise ou rejoindre le Jura? La ville de Moutier choisit son avenir

     

    Pour les partisans du rattachement au canton du Jura, au nombre desquels les autorités communales de Moutier, glisser un oui dans l'urne est autant une question de coeur et d'identité qu'un choix de raison. Ils mettent en avant, un plus fort soutien à la culture et au sport dans le Jura ainsi que la création de nouveaux emplois.

     

    A l'inverse, les pro-Bernois insistent l'incertitude liée à un changement d'appartenance cantonale. Les principales craintes concernent l'avenir du site hospitalier de Moutier, menacé selon eux par la proximité de l'hôpital de Delémont. Même angle d'attaque pour les autorités du canton de Berne, pour qui il vaut mieux "préférer des avantages réels et des acquis à des perspectives incertaines".

     

    >> Une cité divisée:

    Vote du 18 juin: le cœur de Moutier balance
    19h30 - Publié le 05 juin 2017
     

  • 10h15

    Le cas particulier de Moutier

    Moutier est une petite ville de quelque 7700 habitants située dans le Jura bernois, à la frontière entre le canton du Jura et le canton de Berne.

     

    Lors des plébiscites de 1974 et 1975 qui ont abouti à la création du canton du Jura, les habitants de Moutier ont choisi leur maintien dans le canton de Berne. Mais depuis plusieurs décennies, les citoyens élisent des autorités autonomistes.

     

    En novembre 2013, le Jura bernois avait refusé à 71,8% d'étudier la création d'un canton du Jura réunifié. Cultivant sa différence, la ville de Moutier avait été la seule du Jura bernois à dire oui, à 55%. Un épisode à l'origine du vote communaliste du 18 juin.

    Moutier, à la frontière du Jura et de Berne.
    Moutier, à la frontière du Jura et de Berne. [RTS]
     

  • 10h00

    Le bureau de vote ouvre

    Après avoir été ouvert vendredi soir et samedi, le bureau de vote a ouvert une troisième et dernière fois ses portes à 10h00. Il doit accueillir les votants jusqu'à 12h00 avant de se refermer définitivement.

     

    Les citoyens ont aussi pu voter par correspondance jusqu'à vendredi. Ces bulletins contenus dans des urnes scellées ont été acheminées à l'adresse de l'OFJ à Berne pour assurer un traitement irréprochable. Ils seront rapatriés à Moutier dimanche après la fermeture du bureau de vote pour le dépouillement.

     

    Au vu des mesures importantes prises pour le dépouillement, le résultat n'est normalement pas attendu avant le milieu de l'après-midi.

  • 09h45

    L'historique de la Question jurassienne

    L'affaire Moeckli, les Béliers contre les Sangliers ou les plébiscites, retour sur les dates importantes de la Question jurassienne.

     

  • 09h30

    Le dossier

    Interviews, débats et analyses pour mieux comprendre les enjeux du scrutin.