Modifié le 17 mars 2014

Une fusion de communes plébiscitée dans le Jura bernois

C'est la première fusion à être acceptée d'emblée dans le Jura bernois.
La nouvelle commune compte environ 400 habitants et se trouve à l'écart des grands axes. [ - ]
Après deux échecs consécutifs, un projet de fusion dans le Jura bernois a passé la rampe. Les habitants de quatre villages ont accepté à une large majorité la création de la commune de Petit-Val.

Les habitants de quatre villages du Jura bernois ont accepté de les rassembler en une seule entité administrative et ainsi  donner naissance à la commune de Petit-Val.

Le projet reste toutefois modeste, la nouvelle commune ne comptera en effet que quelque 400 habitants. Le contrat de fusion a été accepté dimanche par 72,9% des votants. La participation s'est élevée à 84%, a indiqué le comité de pilotage.

Relancer les fusions

Le village de Monible a accepté le regroupement par 100% des votants. A Châtelat, le oui a atteint 60,6%, à Sornetan 88,9% et à Souboz à 57,5%. La nouvelle commune, située à l'entrée des Gorges du Pichoux à l'écart des grands axes de communication, verra le jour le 1er janvier 2015.

Ce succès pourrait relancer les projets de fusions de communes dans le Jura bernois après deux échecs. En février, le projet baptisé "Trois-Rivières" était largement refusé en votation populaire. Et avant, c'était le projet Valbirse qui avait pris l'eau.

 

Publié le 16 mars 2014 - Modifié le 17 mars 2014