Modifié le 09 novembre 2017

Le groupe Ringier ferme l'imprimerie d'Adligenswil et supprime 172 postes

Les journaux du groupe Ringier seront désormais imprimés par Tamedia.
Ringier va fermer son imprimerie d'Adligenswil (LU) à la fin 2018 La Matinale / 2 min. / le 09 novembre 2017
Ringier va fermer son imprimerie d'Adligenswil (LU) à la fin 2018. Au total, 172 emplois sont touchés. Les journaux du groupe, dont Le Temps, seront désormais imprimés dans les centres d'impression de Tamedia.

La fermeture de l'imprimerie d'Adligenswil est due à la baisse constante de ses recettes dans un contexte de transition numérique, augurant de perspectives économiques difficiles, indique mercredi le groupe Ringier.

Ces derniers mois, plusieurs mandats importants d'impression venant de clients externes ont été perdus. Et la baisse des tirages de journaux s'est accentuée, écrit Ringier. Le centre d'impression d'Adligenswil ne sera donc plus rentable, selon le groupe.

>> Lire aussi: La consommation d'informations en ligne dépasse celle de la TV et la radio

Concentration à Zofingue

Dès 2019, le Blick, le Blick am Abend, le SonntagsBlick et la HandelsZeitung seront imprimés dans les centres d'impression de Tamedia à Zurich et à Berne. Le Temps sera imprimé dans celui de Bussigny. Ringier va concentrer son secteur de l'impression sur son centre de Zofingue (AG).

Les employés qui perdent leur emploi seront réengagés en priorité dans les centres d'impression bernois et zurichois de Tamedia, lors de futures vacances de postes. Des mises en retraite anticipée sont à l'étude.

ats/dk

Publié le 08 novembre 2017 - Modifié le 09 novembre 2017