Modifié le 19 octobre 2016

Des mesures d'économie prolongent les vacances des élèves lucernois

Les élèves lucernois ne sont pas retournés en classe lundi, en raison de mesures d'économie.
Des mesures d'économie prolongent les vacances des élèves lucernois Le Journal du matin / 1 min. / le 18 octobre 2016
Les élèves des écoles lucernoises n'ont pas repris les cours lundi à la fin des vacances d'automne et sont en congé pendant encore une semaine. Le canton économise ainsi quatre millions de francs.

Pendant cette période, les enseignants des écoles cantonales et professionnelles ne sont pas payés. Cette mesure proposée par le gouvernement a été acceptée par la majorité bourgeoise (PDC, UDC et PLR) du parlement cantonal en décembre 2015.

Les opposants parlent de "vacances forcées". L'association des élèves du secondaire vlm et le syndicat des services publics SSP/VPOD protestent contre cette mesure pendant toute la semaine sur la Place du théâtre à Lucerne. "Le canton économise le salaire des enseignants sur le dos des élèves", peut-on lire sur un tract distribué lundi par les deux organismes.

D'autres économies prévues

Cette mesure est considérée comme la plus indigne d'une longue liste d'économies imposées aux écoles lucernoises. Le gouvernement prévoit en effet de nouvelles économies dans la formation ces prochaines années. Les opposants parlent d'économies à court terme qui mettent en danger la qualité des écoles du canton.

ats/jvia

Publié le 17 octobre 2016 - Modifié le 19 octobre 2016