Modifié le 09 août 2018

Avec la pluie, l'alerte canicule a été levée dans plusieurs cantons romands

Averse sur Montricher, à environ 20 kilomètres de Lausanne (image prétexte).
Averse sur Montricher, à environ 20 kilomètres de Lausanne (image prétexte). [Jean-Pierre Bürki - ]
Les cantons de Genève, de Neuchâtel, de Vaud et du Valais ont indiqué avoir levé leur alerte canicule avec la baisse des températures survenue entre mercredi et jeudi. Le risque d'incendie reste toutefois important.

Le canton Vaud a annoncé jeudi la fin du dispositif mis en place le 2 août à cause de la canicule. Le conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard a remercié toutes les personnes impliquées dans l'opération.

Les services lausannois ont procédé à plus de 70 visites à domicile et effectué environ 150 appels téléphoniques pour prendre des nouvelles des personnes vulnérables. "Aucun souci majeur de santé n'a été constaté chez les personnes ayant fait appel" aux structures mises en place.

Surcharge des consultations à Genève

En prévision des orages mercredi, Genève a également levé l'alerte. Les premiers éléments statistiques montrent une surcharge temporaire des consultations au service des urgences, explique le canton à la RTS sans davantage de précisions.

Concernant les décès dus à la canicule, les chiffres ne démontrent pas d'augmentation significative.

Nouvelle alerte possible en Valais

Le Valais a levé son alerte mercredi soir également. Le canton explique que son dispositif de veille restera en place jusqu’à la fin de la période estivale. "En effet, une autre alerte n’est pas exclue dans les prochaines semaines", explique Jean-Blaise Seppey, collaborateur scientifique au Département valaisan de la santé.

Du côté de Neuchâtel, on confirme aussi avoir abandonné l'alerte, "conformément aux prévisions de MétéoSuisse". Contactés, les services compétents du canton du Jura n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

Fribourg "lève le pied"

Fribourg, qui n'émet pas d'alerte canicule formelle, indique maintenir sa vigilance durant tout l'été. "Nous avons toutefois pu lever le pied ces deux derniers jours", selon Antoine Geinoz, secrétaire général de la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS).

Par ailleurs, la navigation, la pêche et la baignade sont temporairement interdites dans deux secteurs des lacs fribourgeois de la Gruyère et de Montsalvens. La mesure a été prise en lien avec l'opération d'héliportage d'eau vers les alpages, menée par l'armée à la demande du canton de Fribourg.

Le danger d'incendie persiste

Au niveau suisse, le risque d'incendie reste important, selon le portail des dangers naturels de la Confédération.

En Valais, malgré la pluie de jeudi, le danger est toujours considéré comme "très fort", alors qu'il demeure "fort" dans les autres cantons romands, à part Genève où il est "marqué".

Le danger d'incendie reste fort en Suisse, notamment en Valais.
Le danger d'incendie reste fort en Suisse, notamment en Valais. [dangers-naturels.ch]

hend/fme

Publié le 09 août 2018 - Modifié le 09 août 2018