Sixième édition des Rendez-vous mondiaux de Genève

Mercredi, 03 novembre 2010 à 17:17

[frédéric monnerat - genève tourisme]

Cette conférence publique, soutenue par de nombreux médias dont la RSR, qui en retransmet des reflets sur son antenne, a pour thème: “L’impact de la crise financière sur la gouvernance économique mondiale”. Deux conférenciers de renom étaient invités mercredi 8 décembre 2010: Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international et Pascal Lamy, directeur général de l'Organisation mondiale du commerce .

Les Rendez-vous mondiaux de Genève ont pour objet de faire mieux connaître les défis mondiaux urgents, en mettant l'accent sur les solutions envisageables. Ils constituent également un point d'ancrage intellectuel pour les travaux menés par l'Organisation des Nations Unies et d'autres organisations internationales de Genève, et un moyen de canaliser les réflexions et les recherches actuelles pour qu'elles débouchent sur l'élaboration de politiques.

Cette série de conférences est unique dans le sens où, bien que les conférences soient organisées et accueillies par l'ONU, elles ne sont pas seulement ouvertes à la communauté diplomatique, mais aussi à toutes les personnes intéressées et concernées par les questions qui seront examinées. Cinq Rendez-vous mondiaux de Genève, dont la Radio suisse romande a également retransmis des extraits, ont déjà eu lieu.

Les points forts

Dominique Strauss-Kahn

Dominique Gaston André Strauss-Kahn, ancien ministre socialiste français, professeur d'économie, est depuis le 1er novembre 2007 directeur général du Fonds monétaire international, le FMI.

Les points forts

Pascal Lamy

Pascal Lamy, économiste et juriste, a joué un rôle de premier plan dans de nombreuses institutions financières françaises et européennes. Il a été élu le 26 mai 2005 (et réélu en 2009) directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, l'OMC.

Les points forts

Un forum interactif

La Radio Télévision Suisse (RSR-TSR) et le Groupe Editorial Edipresse, par le biais de la Tribune de Genève, offrent au public l’opportunité de prendre part aux débats et de poser des questions en ligne avant chaque conférence, sur leurs sites respectifs.