Modifié le 10 août 2018

Le bilan du séisme de Lombok en Indonésie monte à 319 morts

Un secouriste dans les décombres dans le nord de Lombok.
Un secouriste dans les décombres dans le nord de Lombok. [EPA/ADI WEDA - Keystone]
Selon un nouveau bilan, le séisme de dimanche, de magnitude 6,9, a fait au moins 319 morts, 156'000 déplacés et détruit plusieurs milliers d'habitations. Un précédent bilan faisait état de 164 morts.

"La dernière information fait état de 319 morts", a déclaré jeudi au cours d'une conférence de presse le ministre de la Sécurité, Wiranto, qui n'a qu'un patronyme comme nombre d'Indonésiens.

A la suite du tremblement de terre de magnitude 6,9 survenu dimanche, des dizaines de milliers de maisons ont été endommagées ou détruites, selon les autorités. Le bilan des victimes risque encore d'augmenter, dans la mesure où les équipes de secours continuent de déblayer les décombres à l'aide d'excavateurs.

Troisième séisme

Un nouveau séisme de magnitude 5,9 a par ailleurs frappé l'île jeudi, selon l'Institut américain de géophysique (USGS), quatre jours après celui de dimanche.

La réplique s'est produite dans le nord de l'île, dans la même zone que le séisme de dimanche, mais il n'y a pas de menace de tsunami, a déclaré un porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes. La secousse n'a apparemment pas fait de victimes.

Le 29 juillet, Lombok avait été frappée par un premier séisme de magnitude 6,4. 17 personnes ont été tuées et plusieurs centaines de randonneurs ont été bloqués sur les pentes d'un volcan.

>> Relire:  Un touriste suisse a filmé le séisme et la panique sur le volcan de Lombok

355 répliques

Depuis le tremblement de terre de dimanche, "il y a eu 355 répliques" de différentes magnitudes, a-t-il ajouté. Celle de jeudi était la plus puissante.

Un journaliste de Reuters a constaté un mouvement de panique. Des bâtiments se sont effondrés.

Une crise humanitaire se profile à Lombok, où des milliers de personnes sont sans abri et sans eau potable. La nourriture et les médicaments se font rares.

agences/vtom/fme

Publié le 09 août 2018 - Modifié le 10 août 2018