Publié le 12 juillet 2018

Edouard Philippe annonce d'autres mesures pour attirer les financiers

Le premier ministre français Edouard Philippe a annoncé mercredi de nouvelles mesures pour renforcer l'attractivité de la place financière parisienne dans la perspective du Brexit.
Le premier ministre français Edouard Philippe a annoncé mercredi de nouvelles mesures pour renforcer l'attractivité de la place financière parisienne dans la perspective du Brexit. [Regis Duvignau - Reuters]
Le premier ministre français Edouard Philippe a annoncé mercredi de nouvelles mesures pour attirer en France les acteur de la finance confrontés à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Edouard Philippe veut renforcer l'attractivité de la place financière parisienne dans la perspective du Brexit, avec la création d'une école européenne à la rentrée 2019 et des mesures fiscales et de simplification, selon ses services.

Devant plus de 200 acteurs financiers invités à dîner par Paris Europlace, le premier ministre s'est engagé à aligner le droit français sur le droit européen pour les services financiers, en supprimant d'ici la fin de l'année les nombreuses surtranspositions.

Ecole européenne

Il a par ailleurs annoncé l'ouverture à la rentrée 2019 à Courbevoie non loin du quartier d'affaires de la Défense, d'une école européenne qui accueillera de 300 à 400 élèves, de la maternelle à la terminale. Cette école dispensera l'enseignement dans la langue maternelle de l'élève sans être tenue par la limite d'au moins 50% d'enseignement en langue française.

Selon Paris Europlace, la France va attirer au moins 3500 acteurs de la finance du fait de la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

agences/br

Publié le 12 juillet 2018