Modifié le 11 juillet 2018

Athènes va expulser des diplomates russes, Moscou riposte

L'ambassade de Russie à Athènes.
L'ambassade de Russie à Athènes. [capture d'écran Street View]
La Grèce a l'intention d'expulser deux diplomates russes et d'interdire l'entrée sur son territoire à deux autres, a révélé mercredi le quotidien grec Kathimerini. La Russie a annoncé des mesures de rétorsion.

Selon Kathimerini, Athènes accuse les diplomates russes "d'avoir tenté de faire circuler des informations et soudoyé des fonctionnaires" pour saboter l'accord conclu entre la Grèce et la Macédoine sur le futur nom de l'ex-république yougoslave.

Des sources diplomatiques citées par le quotidien indiquent que la Grèce entend "immédiatement expulser  deux diplomates", parmi lesquels "un employé de l'ambassade de la Russie à Athènes".

Des sources diplomatiques grecques ont précisé mercredi que Moscou avait été informé des expulsions le 6 juillet.

Moscou va répliquer

Malgré les tensions entre Russie et UE, Athènes a usuellement de bonnes relations avec Moscou. La Grèce n'a ainsi pas expulsé de diplomates russes dans l'affaire de l'empoisonnement en Grande-Bretagne de l'ex-espion russe Serguei Skripal.

"La Russie va prendre des mesures réciproques, comme c'est le cas habituellement dans des circonstances pareilles", a réagi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe.

agences/ptur

Publié le 11 juillet 2018 - Modifié le 11 juillet 2018