Modifié le 11 juillet 2018

Un attentat-suicide contre une réunion électorale fait 20 morts au Pakistan

Les secours sur les lieux de l'attentat qui a fait 20 morts au Pakistan
Les secours sur les lieux de l'attentat qui a fait 20 morts au Pakistan L'actu en vidéo / 1 min. / le 11 juillet 2018
Au moins 20 personnes, dont un influent homme politique local, ont été tuées dans la nuit de mardi à mercredi à Peshawar lors d'un attentat contre une réunion électorale revendiqué par les talibans.

L'attentat, qui s'est produit dans la ville de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, est le plus meurtrier dans le pays depuis le début de la campagne électorale pour les législatives prévues le 25 juillet.

Il a été perpétré lors d'une réunion du Awami National Party (ANP), formation qui a déjà été la cible d'insurgés islamistes pour avoir manifesté son opposition à des groupes comme les talibans.

Politicien tué

"D'après les premiers éléments de l'enquête, c'était une attaque-suicide dont Haroon Bilour était la cible", a indiqué un responsable de la police en faisant référence à un des candidats de l'ANP aux élections.

Haroon Bilour, avocat de profession, appartenait à une influente famille politique de la province dont Peshawar est la capitale. Son père, Bashir Bilour, également homme politique, avait aussi été tué dans un attentat-suicide en 2012.

Selon le chef de l'équipe de déminage, le kamikaze, âgé d'environ 16 ans, portait sur lui 8 kg d'explosifs et 3 kg de plombs et billes.

ats/afp/mre

Publié le 11 juillet 2018 - Modifié le 11 juillet 2018