Modifié le 10 juillet 2018

Donald Trump annonce son choix pour le poste manquant à la Cour suprême

Donald Trump choisit le conservateur Brett Kavanaugh pour le siège à repourvoir à la Cour suprême
Donald Trump choisit le conservateur Brett Kavanaugh pour le siège à repourvoir à la Cour suprême 12h45 / 1 min. / le 10 juillet 2018
Donald Trump a nommé lundi Brett Kavanaugh à la cour suprême des Etats-Unis. En choisissant un magistrat proche de George W. Bush, il a ancré dans le conservatisme l'institution qui tranche les grands débats de la société américaine.

Il s'agit de la deuxième nomination effectuée par le président à la Cour suprême en 18 mois d'exercice de sa fonction. Si le Sénat confirme sa nomination, Brett Kavanaugh remplacera Anthony Kennedy, 81 ans, qui a annoncé fin juin qu'il souhaitait prendre sa retraite.

Agé de 53 ans, Brett Kavanaugh est membre de la cour d'appel du district de Columbia depuis 2006. Conseiller de la Maison Blanche sous la présidence Bush, il a travaillé pour le compte de Kenneth Starr, avocat qui a enquêté sur l'ancien président démocrate Bill Clinton dans les années 1990. Sa confirmation à son poste actuel a donné lieu à une longue bataille politique.

Le portrait de Brett Kavanaugh:

Plus à droite

La nomination de Brett Kavanaugh ne va pas changer l'orientation idéologique de la cour suprême, cinq des neuf juges étant déjà de sensibilité conservatrice et quatre progressistes, mais pourrait la faire pencher un peu plus à droite.

Le juge démissionnaire Kennedy a parfois basculé dans le camp libéral sur des questions sociales telles que l'avortement ou les droits des homosexuels.

agences/br/mre

Publié le 10 juillet 2018 - Modifié le 10 juillet 2018

Kavanaugh "déplacera le centre de gravité idéologique" de la Cour suprême

Brett Kavanaugh "déplacera le centre de gravité idéologique de la Cour suprême vers la droite, dans le sens conservateur", a estimé Vincent Michelot, professeur d'histoire politique des Etats-Unis à Sciences-po Lyon, dans La Matinale de la RTS.

Le nouveau juge nommé par le président Donald Trump va "changer l'équilibre idéologique" de la Coup suprême, alors que son prédécesseur, Anthony Kennedy, qui part à la retraite, était lui "le juge pivot" entre progressistes et conservateurs.

L'interview complète de Vincent Michelot dans La Matinale: