Modifié le 13 juin 2018

Deux Portugais de Suisse condamnés après un accident en France en 2016

Le fourgon n'était apparemment pas adapté par nature pour le transport collectif.
Le fourgon n'était apparemment pas adapté par nature pour le transport collectif. [Thierry Zoccolan - AFP]
La justice française a condamné deux Portugais de Suisse suite à l'accident qui a tué douze personnes en 2016 en France. Le chauffeur du fourgon de transport écope de trois ans de prison, son oncle, propriétaire du véhicule, de quatre.

Le chauffeur du véhicule, aujourd'hui âgé de 22 ans, et son oncle de 44 ans, propriétaire du fourgon, étaient jugés pour "homicide involontaire" et "violation délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence". Ils ne feront pas appel, selon leurs avocats.

"Le piège mortel, ce n'était pas la (route), c'était le maudit Sprinter. On a enfermé les passagers dans un cercueil sur roue", a dénoncé la procureure de la République de Moulins, lors du procès.

Leurs peines sont assorties d'une annulation du permis de conduire pendant cinq ans et une interdiction d'exercer toute activité dans le transport de passagers.

Un trajet tragique

Le 24 mars 2016, 12 personnes voyageaient dans ce fourgon aménagé pour accueillir plus de passagers. Une fillette avait même voyagé sur les genoux de ses parents.

Parti de Romont (FR), le véhicule avait pour destination la région de Guarda, au Portugal. Mais le fourgon est entré en collision avec un camion lors d'un dépassement.

>> Le sujet du 19h30 sur un mode de transports problématique

Accident de minibus: Suite à la tragédie de mars 2016, les mesures de sécurité sont renforcées
19h30 - Publié le 13 juin 2018
 

ats/ruff

Publié le 13 juin 2018 - Modifié le 13 juin 2018