Modifié le 13 juin 2018

Après 27 ans de querelle, accord sur le nouveau nom de la Macédoine

La République de Macédoine du Nord voit le jour
La République de Macédoine du Nord voit le jour 12h45 / 1 min. / le 13 juin 2018
Athènes et Skopje sont arrivés mardi à un accord sur le nom de la Macédoine: ce petit Etat ex-yougoslave s'appellera "République de Macédoine du nord". La querelle sur le nom du pays a duré 27 ans.

L'annonce de l'accord a été faite par les premiers ministres grec Alexis Tsipras et macédonien Zoran Zaev dans leurs pays respectifs. L'Etat voisin sera "reconnu en Grèce en tant que Severna Makedonja", la formulation en macédonien du nouveau nom.

Engagés dans un marathon de pourparlers pour sceller un accord, les deux hommes ont eu dans l'après-midi un nouvel échange téléphonique, après une première conversation la veille.  "Nous avons un accord, un bon accord qui couvre toutes les conditions posées par la Grèce", avait dans un premier temps annoncé Alexis Tsipras.

UE et OTAN en vue

Les pourparlers bilatéraux avaient été relancés il y a quelques mois après l'arrivée au pouvoir du social-démocrate Zoran Zaev, qui a succédé au nationaliste Nikola Gruevski.

L'enjeu d'un règlement pour la Macédoine est de décrocher un feu vert au sommet européen de fin juin pour entamer des négociations d'adhésion avec l'UE et d'obtenir une invitation à rallier l'OTAN au sommet de l'Alliance des 11 et 12 juillet.

>> Immersion dans le conflit macédonien après 1991 (archives):

Immersion dans le conflit macédonien en 1993
L'actu en vidéo - Publié le 13 juin 2018

agences/lan

Publié le 12 juin 2018 - Modifié le 13 juin 2018

Une longue querelle

Depuis un quart de siècle, la Grèce dénie à son petit voisin le droit de s'appeler "Macédoine" qui est à ses yeux le nom de sa province septentrionale.

Elle y décèle une captation de l'héritage historique des rois antiques Alexandre le Grand et Philippe de Macédoine, qui dissimulerait des ambitions d'expansion territoriale.