Modifié le 17 mai 2018

Selon Rudy Giuliani, Donald Trump ne sera pas inculpé

Les directives de l'ère Nixon lient les mains du procureur Robert Mueller (d.)
Les directives de l'ère Nixon lient les mains du procureur Robert Mueller (d.) [ANDREW HARNIK - Keystone]
L'équipe du procureur spécial Robert Mueller a indiqué à la Maison Blanche ne pas pouvoir poursuivre Donald Trump, quelles que soient les preuves qu'elle pourrait amasser contre lui dans l'enquête russe, a indiqué mercredi l'avocat du président, Rudy Giuliani.

L'ancien maire de New York a annoncé à CNN et Fox News que l'équipe de Robert Mueller, chargée de déterminer s'il y a eu une collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump dans le cadre de l'élection de 2016, avait accepté de se conformer à un texte du ministère de la Justice. 

"Ils ne peuvent pas inculper. En tout cas ils l'ont reconnu", a dit à CNN Rudy Giuliani, qui a rejoint l'équipe d'avocats de Donald Trump le mois dernier.

Pas de poursuites possibles

Selon CNN, l'équipe de Robert Mueller a débattu de la possibilité de contester les directives de l'ère Nixon, selon lesquelles un président en exercice ne peut pas être inculpé. En cas de preuve d'actes répréhensibles de Donald Trump, Robert Mueller ne pourrait rien faire de plus que rédiger un rapport et le transmettre au ministère de la justice, dont il dépend.

Mais le document et les preuves, dont il fait état, pourraient servir de base pour une éventuelle destitution par le congrès des Etats-Unis. Peter Carr, porte-parole de Robert Mueller, a refusé de commenter ces propos

afp/cpi

>> Sujet traité dans le flash horaire de 06h30

Publié le 17 mai 2018 - Modifié le 17 mai 2018

L'enquête russe

Nommé procureur spécial en mai 2017, Robert Mueller enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016 et sur une possible collusion entre Moscou et l'équipe de campagne du candidat Trump.

Il tente aussi de vérifier si le président a illégalement tenté de faire obstruction à l'enquête.

Donald Trump nie toute collusion avec la Russie et a qualifié l'enquête de Robert Mueller, qui marque son premier anniversaire jeudi, de "chasse aux sorcières".