Modifié le 17 avril 2018

Pierre Rabhi: "Un jour, l’humanité sera forcée d’arrêter la croissance"

L'humanité sera forcée d'arrêter la croissance
L'humanité sera forcée d'arrêter la croissance Info / 5 min. / le 16 avril 2018
Paysan, philosophe, auteur à grand succès, l’écologiste Pierre Rabhi réagit aux récentes statistiques sur le recul de la biodiversité. Il dénonce une course absurde à la croissance qui aboutit selon lui à une impasse.

"Un jour, l’humanité devra choisir entre une miche de pain et un lingot d’or. Elle sera forcée d’arrêter la croissance pour sa survie", affirme dans le 19h30 Pierre Rabhi, figure de proue de la décroissance et chantre de "la sobriété heureuse".

"Aujourd'hui, on se rend compte que l'être humain est de plus en plus une catastrophe naturelle, c'est-à-dire qu'il est en train de s'éradiquer lui-même en éradiquant la vie", précise le philosophe dans un entretien à l'émission Tout un monde.

Et Pierre Rabhi de s'élever contre le "gaspillage de la vie humaine" induit par la course à la croissance. "Je suis persuadé qu'il s'agit d'un système esclavagiste: on vous engage à donner toute votre existence contre un salaire. Le vrai capital, c'est votre vie. Vous le sacrifiez en capital financier."

>> L'interview de Pierre Rabhi dans Tout un monde:

Pierre Rabhi.
Julien Magnollay - RTS
Tout un monde - Publié le 17 avril 2018

dr

Publié le 16 avril 2018 - Modifié le 17 avril 2018