Modifié le 13 mars 2018

Une explosion vise le convoi du Premier ministre palestinien à Gaza

Le premier ministre de l'Autorité palestinienne Rami Hamdallah lors d'une conférence de presse à Ramallah, en Cisjordanie, le 25 avril 2017.
Le premier ministre de l'Autorité palestinienne Rami Hamdallah lors d'une conférence de presse à Ramallah, en Cisjordanie, le 25 avril 2017. [ALAA BADARNEH - keystone]
Une explosion a visé mardi le convoi du Premier ministre de l'Autorité palestinienne Rami Hamdallah, lors d'une rare visite dans l'enclave de Gaza, faisant sept blessés.

Rami Hamdallah, ainsi que le chef du renseignement palestinien Majid Faraj qui se trouvait également dans le convoi, sont indemnes, a dit une source de sécurité au sein de la délégation.

La détonation, d'origine indéterminée, s'est produite alors que le convoi entrait dans le territoire pour une rare visite de la part du Premier ministre. Ce dernier a décidé d'écourter sa visite.

Le Hamas accusé

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a dénoncé un "lâche attentat" et tient le mouvement islamiste Hamas pour responsable, ont rapporté les médias officiels palestiniens.

Le Hamas dirige sans partage la bande de Gaza depuis qu'il en a évincé l'Autorité palestinienne par la force en 2007. L'Autorité, internationalement reconnue et censée préfigurer un Etat palestinien indépendant, ne gouverne plus que sur des fragments de la Cisjordanie occupée, séparée de la bande de Gaza par le territoire israélien.

Un accord trouvé entre les deux instances le 12 octobre passé au Caire est resté lettre morte depuis.

>> Ecouter le reportage sur la situation à Gaza dans la matinale du 19 janvier

La pauvreté atteint un niveau record à Gaza City.
Mohammed Saber - EPA/Keystone
La Matinale - Publié le 19 février 2018

afp/mh

Publié le 13 mars 2018 - Modifié le 13 mars 2018