Modifié le 13 mars 2018

L'armée turque annonce avoir encerclé la ville d'Afrine en Syrie

Des forces turques affiliées à l'"Armée syrienne libre" en route pour la ville d'Afrine dans le nord-ouest du pays, le 6 mars 2018.
Des forces turques affiliées à l'"Armée syrienne libre" en route pour la ville d'Afrine dans le nord-ouest du pays, le 6 mars 2018. [Khalil Ashawi - reuters]
L'armée turque a annoncé lundi encercler la ville d'Afrine dans le nord-ouest de la Syrie, bastion d'une milice kurde soutenue par les Etats-Unis, mais qualifiée de "terroriste" par Ankara.

"Dans le cadre des opérations (...) la ville d'Afrine a été encerclée à partir du 12 mars 2018", a indiqué l'armée turque dans un communiqué cité par l'agence de presse étatique Anadolu.

La ville d'Afrine est le principal objectif de l'offensive turque lancée le 20 janvier contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG).

Après plusieurs semaines de progression laborieuse, les militaires turcs et leurs supplétifs syriens ont pris plusieurs localités situées aux abords de la ville d'Afrine.

>> Voir aussi: Le front anti-EI en Syrie lâché par les FDS pour faire face à l'armée turque

Milliers de civils piégés

Mais des observateurs ont émis des inquiétudes face à l'éventualité d'un assaut direct sur Afrine, où plusieurs milliers de civils se trouvent encore. Plusieurs centaines d'entre eux ont fui la ville lundi, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Plus de 200 civils auraient déjà été tués depuis le début de l'opération turque. Ankara dément pour sa part cibler les populations.

afp/mh

Publié le 13 mars 2018 - Modifié le 13 mars 2018

La ville d'Afrine, au nord-ouest de la Syrie