Modifié le 09 mars 2018

Selon Libération, Tariq Ramadan serait visé par une plainte aux Etats-Unis

Tariq Ramadan, en mars 2016, à Genève.
Tariq Ramadan serait visé par une plainte aux Etats-Unis Le 12h30 / 1 min. / le 09 mars 2018
Le site du quotidien français Libération fait état, jeudi, d'une plainte pour agression sexuelle contre Tariq Ramadan, qui aurait été déposée aux Etats-Unis.

La plaignante serait une Américaine musulmane qui réside en ce moment au Koweit. Elle aurait téléphoné en février à la police de Washington pour déposer sa plainte. 

Le faits remonteraient à fin août 2013. Tariq Ramadan se trouvait alors effectivement à Washington pour participer à un congrès.

Libération cite l'ancien avocat de deux des trois femmes qui ont porté plainte contre Tariq Ramadan pour viols en France. Maître Jonas Haddad confirme au journal l’existence de l' accusatrice américaine, avec qui il a lui-même été en contact.

Identité confirmée

De plus, au mois de novembre 2017, un chercheur britannique avait publié sur internet le témoignage d'une "amie proche", qui racontait avoir été agressée sexuellement par Tariq Ramadan le 31 août 2013 à Washington.

Le chercheur a confirmé à Libération que c'est bien son amie qui a déposé plainte en février.

>>Lire: Une troisième femme porte plainte pour viol contre Tariq Ramadan

pym

Publié le 08 mars 2018 - Modifié le 09 mars 2018