Modifié le 07 mars 2018

Prison ferme pour huit "terroristes" anti-réfugiés en Allemagne

Le procès se déroule devant la Haute cour régionale de Dresde.
Le procès s'est déroulé devant la Haute cour régionale de Dresde. [Sebastian Kahnert - DPA/AFP]
Huit membres d'un groupuscule d'extrême droite allemand ont été condamnés mercredi à des peines de 4 ans à 10 ans de prison pour des attaques jugées "terroristes" contre des réfugiés en 2015.

Les condamnés, sept hommes et une femme, dont le procès a duré un an, avaient fondé le "Groupe de Freital", du nom de leur ville d'origine, pour s'opposer à la politique migratoire du gouvernement d'Angela Merkel et l'arrivée de plus d'un million de migrants en Allemagne.

Attaques à l'explosif

Ils avaient mené cinq attentats à l'explosif entre juillet et novembre 2015 contre des foyers de réfugiés et des militants de gauche. Un demandeur d'asile avait été blessé lors de cette série d'attaques.

Les faits se sont tous déroulés en Saxe, berceau du mouvement islamophobe et anti-réfugiés Pegida qui était alors l'épicentre de l'hostilité aux migrants.

agences/lan

Publié le 07 mars 2018 - Modifié le 07 mars 2018