Modifié le 07 mars 2018

L'accord de rachat de la société de Harvey Weinstein a été abandonné

Le groupe d'acquéreurs emmené par Maria Contreras-Sweet a annoncé abandonné l'accord de rachat de la Weinstein Company.
Le groupe d'acquéreurs emmené par Maria Contreras-Sweet a annoncé abandonné l'accord de rachat de la Weinstein Company. [Evan Vucci - AP Photo]
Un consortium d'investisseurs américains emmené par l'ex-responsable des PME du gouvernement Obama a renoncé à acquérir la Weinstein Company. Il a estimé que la transaction n'était "pas faisable".

Ce rebondissement dans la saga que vit le studio depuis l'éclatement début octobre de l'affaire Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols, intervient moins d'une semaine après l'annonce d'un accord de reprise.

Mardi, Maria Contreras-Sweet, à la tête du groupe d'acquéreurs potentiels, n'a pas précisé les raisons du retournement.

Selon une source proche du dossier, les investisseurs auraient découvert 64 millions de dollars (60 millions de francs) de passif supplémentaire, pas été évoqués jusqu'ici.

"Probable dépôt de bilan"

Les administrateurs de la Weinstein Company se sont dit "déçus". Pour eux, l'argument de la découverte du passif caché était une "excuse".

"La société a été transparente sur sa situation financière désespérée au point d'annoncer son probable dépôt de bilan", ont-ils écrit, alors que le studio est quasiment à l'arrêt depuis 5 mois. Selon eux, "cet acheteur n'avait simplement aucune intention d'aller au bout" de la transaction.

afp/jvia

Publié le 07 mars 2018 - Modifié le 07 mars 2018