Modifié mardi à 12:30

L'auteur de l'attentat de Stockholm plaide coupable à son procès

Le camion utilisé dans l'attaque a été volé alors que le chauffeur livrait un restaurant.
Le camion utilisé dans l'attaque a été volé alors que le chauffeur livrait un restaurant. [Reuters]
L'auteur présumé de l'attentat au camion-bélier qui avait fait cinq morts en avril 2017 à Stockholm, un demandeur d'asile ouzbek, a plaidé coupable d'acte terroriste mardi à l'ouverture de son procès.

L'accusé avait prêté allégeance au groupe Etat islamique la veille de la tragédie, mais l'organisation djihadiste n'a jamais émis directement de revendication.

Il a été introduit menotté dans une salle sécurisée du tribunal de Stockholm.

L'accusé plaide coupable

Mon client "a volé le camion et l'a conduit" en le lançant sur les passants, a déclaré son avocat. "Il a tué cinq personnes et en a blessé physiquement dix autres" dans le dessein "de contraindre la Suède à suspendre sa participation à la coalition contre l'EI", a ajouté le défenseur.

Il a précisé que son client acceptait d'être condamné à la prison à vie puis expulsé, comme le demandera le ministère public suédois.

L'acte d'accusation confirmait que l'intention de l'accusé était de "contraindre la Suède à mettre fin à ses activités de formation au sein de la coalition internationale contre l'EI en Irak".

Le ministère public a requis la prison à vie. Le procès pourrait durer jusqu'au 9 mai prochain.

ats/cab

Publié mardi à 12:02 - Modifié mardi à 12:30

Cinq morts dans les rues de Stockholm

Débouté de sa demande d'asile en 2016, l'accusé avait lancé, le 7 avril 2017, un camion de livraison sur la foule d'une rue piétonne et commerçante très fréquentée de la capitale suédoise à une heure de forte affluence.

L'homme avait effectué une course mortelle sur près de 500 mètres, à une moyenne de 60 km/h.

Trois Suédoises, dont une fillette de 11 ans, ainsi qu'un Britannique de 41 ans et une Belge de 31 ans avaient été tués et dix autres passants blessés.