Modifié le 12 février 2018

Démission de la numéro deux d'Oxfam après un scandale d'ordre sexuel

La devanture d'un magasin Oxfam à Londres.
La devanture d'un magasin Oxfam à Londres. [Peter Nicholl - Reuters]
La directrice adjointe de l'ONG britannique Oxfam, Penny Lawrence, a démissionné lundi à la suite d'un scandale sexuel visant des responsables de l'organisation caritative en Haïti après le tremblement de terre en 2010.

"Il a été porté à notre connaissance ces derniers jours que nous n'avons pas réagi comme il convenait après les inquiétudes soulevées par le comportement du personnel humanitaire au Tchad et en Haïti", a affirmé Penny Lawrence dans un communiqué.

"Il est clair aujourd'hui que ces accusations (incluant le recours à des prostituées de la part du directeur dans le pays et des membres de son équipe au Tchad, ndlr) ont été formulées avant son départ pour Haïti", a-t-elle ajouté.

>> Lire: L'organisation humanitaire Oxfam au centre d'un scandale sexuel à Haïti 

Possible chute des dons

Des représentants d'Oxfam devaient être entendus lundi par la secrétaire d'Etat britannique au développement international, Penny Mordaunt, qui a menacé de cesser la contribution financière du gouvernement à l'organisation, d'un montant de 32 millions de livres par an (41,5 millions d'euros).

>> Lire: Les représentants d'Oxfam convoqués à Londres après un scandale sexuel

Ces révélations risquent en outre de faire une mauvaise publicité et d'entraîner une chute des dons du privé à l'organisation caritative fondée en 1942.

reuters/kg

Publié le 12 février 2018 - Modifié le 12 février 2018