Modifié le 12 janvier 2018

Donald Trump aurait qualifié Haïti et les pays africains de "trous à rats"

Donald Trump à Washington, ce jeudi 11 janvier 2018.
Donald Trump à Washington, ce jeudi 11 janvier 2018. [Carolyn Kaster - AP Photo]
Selon le Washington Post, le président américain a qualifié Haïti, les pays africains ou encore le Salvador de "trous à rats" (traduction très édulcorée) en présence de parlementaires jeudi.

C'est lorsque les parlementaires ont présenté au président l'idée de rétablir les protections en faveur des immigrés originaires de ces pays qu'il aurait répondu: "Pourquoi avons-nous tous ces gens qui viennent de "s...holes", (littéralement de trous de m....? )".

Le Washington Post, qui cite deux "sources informées" présentes à la réunion, ajoute que Donald Trump a ensuite suggéré que les Etats-Unis devraient plutôt favoriser l'admission d'immigrants de pays comme la Norvège.

La Maison Blanche ne dément pas

Dans une déclaration, la Maison Blanche n'a pas démenti l'emploi du juron par le président, mais a ajouté: "Certains politiciens de Washington choisissent de se battre pour des pays étrangers, mais le président Trump se battra toujours pour le peuple américain."

Tous les grands médias américains présents sur internet ont repris l'information et, sans surprise, la déclaration présidentielle déclenchait, jeudi soir, un torrent de réactions sur les réseaux sociaux.

pym

Publié le 12 janvier 2018 - Modifié le 12 janvier 2018

L'ONU "choquée" du "racisme" de Trump

L'ONU a dénoncé vendredi le "racisme" de Donald Trump dans ses commentaires sur des pays africains et Haïti. S'ils sont confirmés, ils sont "choquants" et "honteux", a dit vendredi à Genève un porte-parole.