Modifié le 02 janvier 2018

La tempête Carmen a quitté la France après avoir fait un mort

Une éolienne de 62 mètres de haut s'est effondrée en  Vendée à cause de la tempête Carmen.
Une éolienne de 62 mètres de haut s'est effondrée en Vendée à cause de la tempête Carmen. [Loïc Venance - AFP]
La tempête Carmen a quitté la France, où plus aucun département n'est en vigilance orange. Elle a balayé notamment la Bretagne, le littoral aquitain et la Corse avec des rafales à plus de 130 km/h.

La vigilance orange "vent" a été levée sur la Haute-Corse et la Corse-du-Sud, les deux derniers départements où elle était encore en vigueur, a indiqué mardi matin Météo-France dans son bulletin.

Une partie de la Gironde reste toutefois en vigilance orange "inondations", mais au niveau de la confluence Garonne-Dordogne.

Un mort et des dizaines de milliers de foyers privés d'électricité

Carmen, qui a commencé à toucher la France lundi matin, est la troisième tempête hivernale après Ana et Bruno en décembre. Les vents ont fait un mort, un homme d'une soixantaine d'années tué dimanche par la chute d'un arbre sur sa voiture dans les Pyrénés-Atlantiques.

Plusieurs dizaines de milliers de foyers ont été privés d'électricité, et 11'000 l'étaient encore pour toute la nuit de lundi à mardi, selon Enedis qui a précisé dans la soirée de lundi que 1500 agents et entreprises prestataires étaient mobilisés.

ats/ebz

Publié le 02 janvier 2018 - Modifié le 02 janvier 2018