Modifié le 02 janvier 2018

Hollywood se mobilise avec un projet anti-harcèlement aux Etats-Unis

Meryl Streep est l'une des 300 femmes du monde du cinéma à faire partie du projet "Time's Up" anti-harcèlement sexuel.
Hollywood se mobilise avec un projet anti-harcèlement aux Etats-Unis La Matinale / 1 min. / le 02 janvier 2018
Plus de 300 femmes, personnalités du cinéma, ont lancé lundi un projet destiné à permettre de lutter concrètement contre le harcèlement sexuel, aussi bien à Hollywood que dans d'autres métiers partout aux Etats-Unis.

Le projet "Time's Up" ("C'est fini") disposera notamment d'un fonds destiné à financer un soutien légal pour les femmes et hommes victimes de harcèlement sexuel au travail. L'organisation a déjà recueilli plus de 13 des 15 millions de dollars qu'elle s'était fixée comme but pour ce fonds.

Le projet vise principalement ceux dont les emplois mal payés ne leur permettent pas de se défendre - travailleurs de l'agriculture, domestiques, concierges, ouvriers et serveuses.

Mettre en lumière les abus

Time's Up demande également aux médias de mettre en lumière les abus ayant lieu "dans des domaines professionnels moins glamour et moins valorisés" que le cinéma.

Parmi les membres de Time's Up, formée à la suite du déluge d'accusations de harcèlement sexuel qui a suivi le scandale autour de la conduite du producteur Harvey Weinstein, figurent notamment les actrices Cate Blanchett, Ashley Judd, Natalie Portman et Meryl Streep.

afp/rens

Publié le 01 janvier 2018 - Modifié le 02 janvier 2018