Publié jeudi à 22:38

Pyongyang souhaite des "discussions directes" avec les Etats-Unis

Des représentants nord-coréens, dont le ministre des Affaires étrangères Ri Yong-Ho, lors d'une rencontre le 6 décembre avec des envoyés spéciaux de l'ONU.
Des représentants nord-coréens, dont le ministre des Affaires étrangères Ri Yong-Ho, lors d'une rencontre le 6 décembre avec des envoyés spéciaux de l'ONU. [KCNA]
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a informé jeudi son homologue états-unien Rex Tillerson que la Corée du Nord souhaitait des discussions directes avec les Etats-Unis. Pyongyang souhaite obtenir des garanties sur sa sécurité.

Sergueï Lavrov a transmis le message au secrétaire d'Etat en marge d'une conférence sur la sécurité à Vienne. "Nous savons que la Corée du Nord veut avant tout parler aux Etats-Unis de garanties sur sa sécurité".

Cité par l'agence Interfax, le ministre russe des Affaires étrangères a ajouté: "Nous sommes prêts à soutenir cela, nous sommes prêts à participer pour faciliter de telles négociations".

Echanges d'insultes entre leaders

Dans le contexte de très vives tensions entre Pyongyang et Washington, alimentées par les échanges réguliers d'insultes et de menaces entre Donald Trump et Kim Jong-un, le président états-unien a plusieurs fois jugé inutile ces derniers mois de discuter avec Pyongyang.

Washington dit rester ouvert à des discussions si la Corée du Nord s'engage à renoncer à son programme nucléaire, une hypothèse maintes fois écartée par Pyongyang qui juge l'arme atomique vitale pour sa survie.

ats/rens

Publié jeudi à 22:38