Modifié le 06 décembre 2017

La déforestation pourrait causer la disparition du tigre de Sumatra

Un tigre de Sumatra photographié le 29 juillet 2017 dans un enclos de réhabilitation situé sur l'île indonésienne.
Un tigre de Sumatra photographié le 29 juillet 2017 dans un enclos de réhabilitation situé sur l'île indonésienne. [Donal Husni - NurPhoto/AFP]
La déforestation liée aux plantations d'huile de palme risque de provoquer la disparition du tigre de Sumatra, ont mis en garde des chercheurs mardi. Entre 1990 et 2010, l'habitat naturel du tigre a été réduit de 40%.

Le grand carnivore a disparu des îles indonésiennes voisines de Java et de Bali, et ses chances de survie à Sumatra dépendent du maintien de son habitat, selon une étude publiée dans la revue Nature Communications. La population a chuté d'un nombre estimé de 742 adultes à 618 sur la même période, selon les chercheurs.

Il reste seulement deux habitats suffisamment grands pour accueillir plus de 30 femelles en âge d'avoir des petits. Ce chiffre est considéré par les experts comme le seuil à partir duquel une population est viable sur le long terme.

Habitat de 400 km2

Le braconnage, porté par la demande chinoise de divers morceaux de l'animal auxquels sont attribués des pouvoirs de stimulation de la vitalité et de la virilité, contribue également à son déclin.

Le meneur de l'étude Matthew Luskin et deux de ses collègues ont passé un an à explorer des parties reculées des forêts de Sumatra. Les chercheurs ont ainsi pu calculer que l'habitat d'un félin s'étendait sur environ 400 km2.

ats/sey

Publié le 06 décembre 2017 - Modifié le 06 décembre 2017