Modifié le 10 novembre 2017

Trois personnes fauchées par un automobiliste près de Toulouse

Le lieu où l'automobiliste à foncé sur les étudiants chinois.
Le lieu où l'automobiliste à foncé sur les étudiants chinois. [Frédéric Scheiber - EPA/Keystone]
Un automobiliste a "délibérément" foncé vendredi sur des passants dans le sud-ouest de la France, blessant trois étudiants chinois dont un grièvement. La police et la justice ont écarté tout acte terroriste.

L'automobiliste a renversé trois étudiants sur un passage piéton devant un campus regroupant plusieurs instituts d'enseignement secondaire à Blagnac, une ville de la banlieue de Toulouse.

Agé de 28 ans, le conducteur n'était pas fiché S (pour radicalisation) mais faisait l'objet d'une recherche pour des faits de droit commun. Il a été arrêté à proximité des lieux, où il semblait attendre, et a "indiqué qu'il souhaitait renverser ces personnes", a expliqué le procureur de la République, Pierre-Yves Couilleau.

Problèmes psychologiques

Le procureur a insisté sur le "profil psychiatrique" de l'automobiliste, précisant qu'il était suivi dans le cadre de deux sursis mise à l'épreuve avec obligation de soins mentaux. Il était suivi pour de lourds antécédents psychiatriques et avait été hospitalisé d'office jusqu'en décembre 2016.

Une femme de 23 ans a été plus grièvement blessée, sans que sa vie soit menacée. Un homme et une autre femme, âgés de 22 et 23 ans, ont été plus légèrement atteints.

afp/hend

Publié le 10 novembre 2017 - Modifié le 10 novembre 2017