Modifié le 05 octobre 2017

Donald Trump à Las Vegas: "L'Amérique est un pays en deuil"

Le président Donald Trump s'est entretenu avec des membres de la police de Las Vegas présents sur le lieu de la tuerie.
Le président Donald Trump s'est entretenu avec des membres de la police de Las Vegas présents sur le lieu de la tuerie. [Kevin Lamarque - Reuters]
Le président américain Donald Trump a déclaré aux habitants de Las Vegas, où il était en visite mercredi, que "la nation se tenait derrière eux" après la tuerie de dimanche soir, la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis.

Le président américain Donald Trump a loué mercredi à Las Vegas le courage des blessés du carnage qui a fait 58 morts et plus de 500 blessés, tout en restant très prudent sur les mobiles du tueur, "un homme malade".

"L'Amérique est véritablement un pays en deuil", a-t-il lancé après s'être rendu, accompagné de sa femme Melania, dans un hôpital de la capitale endeuillée des casinos, du jeu et des paillettes.

"Faire face ensemble"

"Dans les mois à venir, nous devrons tous faire face à l'horreur de ce qui s'est passé cette semaine. Nous y ferons face ensemble et nous la surmonterons ensemble".

S'il a longuement salué la mobilisation des "héros" - médecins, infirmiers, policiers - de cette sombre soirée et assuré être "100%" avec les victimes, le locataire de la Maison Blanche est resté évasif sur l'avancée de l'enquête, se bornant à réaffirmer que le tireur était "un homme très malade".

Mobile toujours inconnu

Trois jours après ce drame qui a ébranlé l'Amérique, les autorités ont-elles une idée des raisons qui ont poussé un comptable retraité de 64 ans, inconnu des services de police, à ouvrir le feu depuis une chambre d'hôtel au 32e étage sur une foule assistant à un concert en contrebas, puis à se suicider?

"Pas encore, nous cherchons", a-t-il simplement répondu.

Interrogé dans la soirée de mardi sur un hypothétique lien entre le tireur et le groupe Etat islamique (EI), qui a revendiqué l'attaque, Donald Trump avait simplement répondu: "Je n'en ai aucune idée".

>> Lire aussi: L'enquête sur la tuerie de Las Vegas s'oriente vers la compagne du tireur

reuters/kkub

Publié le 04 octobre 2017 - Modifié le 05 octobre 2017

Retour sur une rumeur autour de Rex Tillerson

Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi avoir "pleinement confiance" en son secrétaire d'Etat Rex Tillerson, contestant les informations de presse faisant état de tensions et de graves dissensions entre les deux hommes.

"C'était une histoire complètement bidon, fabriquée par NBC", a affirmé M. Trump depuis Las Vegas, évoquant les informations de la chaine selon laquelle le chef de la diplomatie l'aurait traité de "débile" et aurait envisagé de démissionner. "J'ai pleinement confiance en Rex", a-t-il ajouté.