Modifié le 13 septembre 2017

Un avocat en route pour une réunion de l'ONU à Genève arrêté en Egypte

Ibrahim Metwally Hegazy avait conseillé la famille de Giulio Regeni, un doctorant italien disparu en Egypte.
Ibrahim Metwally Hegazy avait conseillé la famille de Giulio Regeni, un doctorant italien disparu en Egypte. [Massimo Percossi - EPA/Keystone]
Un groupe de défense des droits de l'homme rapporte que les autorités égyptiennes ont arrêté dimanche un avocat d'un étudiant italien disparu au Caire lors d'une vague de répression. L'homme se rendait à l'ONU à Genève.

Front Line Defenders, une ONG basée à Dublin, affirme qu'Ibrahim Metwally Hegazy a été arrêté à l'aéroport du Caire alors qu'il devait se rendre à Genève pour une réunion de l'ONU sur les disparitions forcées, rapporte l'agence de presse AP. Son sort demeure inconnu.

L'avocat égyptien avait offert ses services à la famille de Giulio Regeni, un doctorant disparu le 25 janvier 2016 alors qu'il travaillait sur les syndicats ouvriers en Egypte.

Traces de torture

Son corps mutilé et torturé avait été retrouvé 10 jours plus tard dans un fossé.

Rejetant les multiples versions avancées par les enquêteurs égyptiens (accident de la route, crime crapuleux ou règlement de comptes personnel), l'Italie a toujours demandé avec force que les coupables de l'assassinat de l'étudiant soient identifiés et punis.

mre avec afp

Publié le 13 septembre 2017 - Modifié le 13 septembre 2017