Modifié le 17 juillet 2017

Des inondations font des dizaines de morts en Inde et en Chine

Un village inondé dans le nord-est de l'Inde.
Un village inondé dans le nord-est de l'Inde. [Caisii Mao/NurPhoto - afp]
De graves inondations provoquées par la mousson ont fait 76 morts en Inde, ont annoncé lundi les autorités locales. Des crues massives ont aussi causé la mort de dizaines de personnes en Chine.

Les Etats les plus touchés par les inondations sont l'Arunachal Pradesh et l'Assam, au nord-est du pays.

Dans l'Assam, 60 personnes ont été tuées depuis le début de la saison des pluies. Des milliers de personnes ont été secourues et se trouvent maintenant dans 118 camps d'urgence mis en place par le gouvernement. Cinq importants fleuves de l'Etat se trouvent à des niveaux alarmants.

Pires inondations depuis des années

Certaines régions de l'Arunachal Pradesh ont subi leurs pires inondations depuis des années après plus d'une semaine de pluies incessantes le long de la frontière avec la Chine.

De fortes pluies ont aussi causé la mort de plusieurs personnes et détruit des habitations dans le Gujarat (ouest) et l'Etat d'Odisha (est).

Aide d'urgence

L'alimentation électrique ainsi que les voies de communication, routes et voies ferrées, ont été fortement perturbées par les intempéries.

Le gouvernement fédéral a appelé l'armée à la rescousse pour les opérations d'urgence dans les zones les plus touchées.

afp/boi

Publié le 17 juillet 2017 - Modifié le 17 juillet 2017

En Chine aussi

Dans le nord-est de la Chine, les crues ont fait 18 morts et autant de disparus ces derniers jours à la suite de pluies torrentielles, a rapporté lundi l'agence officielle Chine nouvelle. La province de Jilin est la plus touchée.

Plus de 110'000 personnes ont ainsi dû fuir la ville de Jilin, a ajouté Chine nouvelle, précisant que le gouvernement avait dépêché sur place 32'000 membres des services de secours.

Depuis fin juin, une soixantaine de personnes ont aussi perdu la vie dans des inondations et des glissements de terrain dans la province du Hunan, dans le centre de la Chine. Les pluies torrentielles qui se sont abattues ont également entraîné le déplacement de 1,6 million d'habitants de cette province.