Modifié le 07 juillet 2017

La ville de Hambourg en état de siège à l'occasion du G20

Hambourg: des manifestations anti-G20 ont dégénéré
A Hambourg, des manifestations anti-G20 ont dégénéré 19h30 / 2 min. / le 07 juillet 2017
Voitures incendiées, volutes de fumées au-dessus de la ville et Melania Trump bloquée dans sa résidence: le centre de Hambourg a été le théâtre de nombreux affrontements vendredi pour l'ouverture du sommet du G20.

"Les manifestations violentes mettent des vies en péril (....) et sont pour cette raison inacceptables", a condamné la chancelière allemande Angela Merkel, hôte du sommet des dirigeants des vingt plus grandes puissances de la planète.

La police locale a demandé des renforts face à cette situation, alors que 20'000 personnes ont déjà été mobilisées pour assurer la sécurité dans la ville hanséatique. Et le ministre de l'Intérieur de Hambourg Andy Grote a dénoncé une "violence radicale, insensée et aveugle".

Un policier pris à partie vendredi par plusieurs personnes au cours d'un vol commis en marge d'une manifestation contre le G20 a effectué "un tir de sommation" pour se dégager et se mettre en sécurité, a par ailleurs annoncé la police.

Fumée noire sur Hambourg

A l'ouverture du sommet, des milliers de manifestants sont, comme la veille, sortis dans la rue avec cette fois l'objectif de bloquer l'accès de l'enceinte de la réunion aux délégations officielles.

Ils ont en tout cas réussi à ralentir les cortèges tentant de se frayer un chemin au milieu de l'agitation, et à perturber quelque peu le début des tractations du G20.

Les pneus de véhicules de la délégation canadienne ont été crevés, selon les forces de l'ordre.

La police de Hambourg a de son côté relevé "un panache de fumée noire" s'élevant de l'ouest de la ville, alors que des voitures "ont été incendiées" dans différents quartiers.

Melania Trump bloquée dans sa résidence

L'épouse du président des Etats-Unis, Melania Trump, est restée de son côté bloquée dans sa résidence à Hambourg vendredi en raison des nombreuses manifestations anti-G20 dans la ville, a indiqué sa porte-parole.

Donald Trump et son épouse résident dans la maison d'hôte du gouvernement de la ville-Etat de Hambourg, une magnifique villa au bord de l'eau.

>> Voitures incendiées et nouveaux heurts:

Voitures incendiées et nouveaux heurts avant le G20 à Hambourg
L'actu en vidéo - Publié le 07 juillet 2017
 

111 policiers blessés

La police a par ailleurs révisé à la hausse le bilan des affrontements de la nuit de jeudi à vendredi, qui ont fait 111 blessés parmi les forces de l'ordre, selon l'agence de presse allemande DPA. Vingt-neuf personnes ont été interpellées et 15 placées en garde à vue.

Selon les autorités, jusqu'à 100'000 manifestants devraient battre le pavé sur plusieurs jours, en marge du sommet du G20 marqué ce vendredi par la première rencontre entre les présidents états-unien Donald Trump et russe Vladimir Poutine.

>> Lire aussi: Première prise de contact entre Donald Trump et Vladimir Poutine

ats/tmun/kkub/rens

Publié le 07 juillet 2017 - Modifié le 07 juillet 2017