Modifié mardi à 11:53

L'assaillant de Londres voulait tuer des musulmans

Attentat à Londres:communauté musulmanne endeuillée et en colère
Attentat à Londres:communauté musulmanne endeuillée et en colère 19h30 / 2 min. / lundi à 19:30
Une camionnette a fauché plusieurs piétons devant une mosquée dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord-est de Londres, a annoncé la police qui a procédé à une arrestation. Il y aurait un mort et 10 blessés.

"Je veux tuer tous les musulmans", a crié l'homme de 48 ans en précipitant sa camionnette sur des fidèles sortant de la mosquée de Finsbury Park, selon des témoins

La foule était en train de quitter la mosquée peu après minuit en ce mois de ramadan où beaucoup de fidèles se retrouvent pour prier le soir, après la rupture du jeûne, quand la camionnette blanche a foncé sur un groupe de personnes en train de secourir un autre qui s'était évanoui.

La camionnette a soudainement tourné à gauche et a délibérément percuté des gens

Abdiqadir Warra, un témoin
"Il s'est engagé dans une allée et il a roulé sur des gens. Il en a traîné certains sur plusieurs mètres", a précisé Abdiqadir Warra à l'AFP.

Selon Khalid Amin, un autre témoin interrogé par la BBC, l'auteur des faits a crié: "Tous les musulmans, je veux tuer tous les musulmans". Les passants ont réussi à l'immobiliser après qu'il eut essayé de fuir.

Selon la police, l'homme aurait agi seul. Il a été conduit dans un hôpital pour subir une expertise psychologique.

Hausse de l'islamophobie

"Les gens ne se sentent pas en sécurité car depuis les attaques terroristes de Londres et Manchester, il y a eu une hausse de l'islamophobie et des crimes haineux", a dit le président de la mosquée de Finsbury Park Mohammed Kozbar.

"Notre communauté est en état de choc", a-t-il ajouté, condamnant cette "attaque terroriste haineuse" et appelant les fidèles qui assistent aux prières à se montrer vigilants.

Toutes les victimes sont musulmanes

La police a précisé qu'un homme avait été déclaré mort sur les lieux de l'incident, que huit blessés avaient été conduits à l'hôpital et deux autres soignés sur place. Tous sont musulmans. Toutefois, selon la police, il est trop tôt pour dire si la victime est décédée après l'accident ou avant, car elle recevait des soins au sol quand le véhicule l'a fauché.

>> Ambiance à Finsbury Park lundi, après la "potentielle attaque terroriste":

deploiement policier dans le nord de londres
L'actu en vidéo - Publié lundi à 07:17
 

La police a souligné que l'enquête avait été confiée aux services britanniques du contre-terrorisme. Theresa May a ajouté qu'elle allait présider une réunion de crise dans la matinée à la suite de l'incident.

"Toutes mes pensées vont vers les victimes, leurs proches et les services d'urgence sur place", a dit la Première ministre, dont le manque d'empathie avait été dénoncé à la suite de l'incendie qui a ravagé la semaine dernière une tour d'habitation de Londres. Le dirigeant de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn a de son côté dit être "complètement sous le choc".

En soirée, une centaine de personnes ont appelé à l'unité, dont le maire de Londres:

>> Voir le recueillement:

Des Londoniens expriment leur soutien aux musulmans
L'actu en vidéo - Publié mardi à 10:27
 

Une mosquée qui avait fait polémique

La mosquée de Finsbury Park s'est retrouvée sous le feu des projecteurs il y a une dizaine d'années en raisons des prêches du religieux radical Abou Hamza el-Masri, arrêté en 2004 par la police britannique et condamné à la prison à vie aux Etats-Unis après avoir été reconnu coupable de liens avec des organisations terroristes.

Agences/jc

Publié lundi à 08:03 - Modifié mardi à 11:53

Une série d'attaques à Londres

L'incident de Finsbury Park vient après une série d'attaques survenues en Grande-Bretagne. Il intervient également au moment où Theresa May va entamer ce lundi les difficiles négociations en vue du divorce avec l'Union européenne, déterminantes pour l'avenir du Royaume-Uni.

Le 3 juin, huit personnes ont été tuées et 50 blessées à la suite d'une attaque menée par trois islamistes à l'aide d'un véhicule bélier et de couteaux sur des piétons sur le London Bridge puis sur le marché couvert de Borough Market.

Le 22 mai, un attentat a fait 22 morts, dont des mineurs, à la sortie d'un concert de la chanteuse Ariana Grande à Manchester.

Le 22 mars, un homme a foncé sur des piétons sur le Westminster Bridge et a poignardé à mort un policier avant d'être tué. Son attaque a fait cinq morts.

La mosquée de Finsbury Park