Modifié le 19 juin 2017

Le bilan du feu de forêt au Portugal s'alourdit à plus de soixante morts

Le Portugal dévasté après un incendie meurtrier.
Le Portugal dévasté après un incendie meurtrier 19h30 / 2 min. / le 18 juin 2017
Un feu de forêt, qui a soudainement redoublé d'intensité, a fait au moins 62 morts et 54 blessés, samedi dans la région de Leiria au Portugal, selon un nouveau bilan. Un deuil national de trois jours a été décrété.

Le bilan de l'incendie communiqué par le gouvernement portugais a été revu à la hausse plusieurs fois dimanche, passant de 25 à 62 morts. Parmi les 54 blessés hospitalisés, cinq sont dans un état grave.

De nombreuses victimes ont été piégées par les flammes dans leurs voitures alors qu'elles circulaient sur une route à proximité de la commune de Pedrogao Grande.

"Malheureusement, c'est sans doute la plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années sur le front des incendies de forêt", a déclaré dans la matinée le Premier ministre portugais Antonio Costa.

La foudre à l'origine de l'incendie?

Le feu s'est déclaré samedi peu avant 15h00 dans cette région en proie à de fortes températures. De la foudre tombée sur un arbre serait à l'origine du sinistre. D'après le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, les flammes se sont propagées "avec beaucoup de violence" et "de façon inexplicable", évoluant alors sur quatre fronts.

Plusieurs villages ont été touchés, et un plan d'évacuation a été mis en oeuvre pour certains d'entre eux, selon le Premier ministre.

Près de 900 pompiers et 300 véhicules étaient toujours mobilisés pour lutter contre cet incendie. Deux Canadairs espagnols devaient être dépêchés sur place dimanche matin pour appuyer les pompiers portugais. Trois avions français devaient aussi être mis à la disposition des autorités portugaises dès dimanche après-midi.

Réactions de soutien

Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa s'est rendu sur place et a présenté ses condoléances aux familles des victimes, "partageant leur douleur, au nom de tous les Portugais".

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a adressé un message au chef de la diplomatie portugaise Augusto Santos Silva. Il y exprime la solidarité de la Suisse et dit "toute son amitié" à son homologue, au Portugal et au peuple portugais, selon le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

"Mes pensées vont aux victimes au Portugal", a indiqué le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, ajoutant que le mécanisme européen de protection civile avait été activé à la demande de Lisbonne pour obtenir de l'aide. Au Vatican, le pape François a exprimé sa "proximité au cher peuple portugais".

100'000 hectares touchés en 2016

Relativement épargné par les feux de forêt en 2014 et 2015, le Portugal avait été durement touché en 2016 par une vague d'incendies qui avait dévasté plus de 100'000 hectares sur son territoire continental.

Des incendies ravageurs avaient eu lieu aussi en 2003, faisant une vingtaine de morts. En 1966, un feu dans la forêt de Sintra à l'ouest de Lisbonne avait provoqué la mort de 25 militaires qui avaient tenté en vain de combattre les flammes.

>> Voir les précisions d'Olivier Bonamici dans le 19h30:

Incendie Portugal: les précisions d’Olivier Bonamici, depuis Lisbonne
19h30 - Publié le 18 juin 2017
 

afp/sey/vtom

Publié le 18 juin 2017 - Modifié le 19 juin 2017

Les incendies de forêt les plus meurtriers dans le monde

2010, en Russie: une soixantaine de personnes sont mortes dans des incendies ravageant entre fin juillet et fin août plus d'un million d'hectares de forêts, de tourbières et de broussailles, brûlant des villages entiers dans la partie occidentale du pays, confrontée à une canicule.

2009, en Australie: entre le 7 et le 11 février, au moins 173 personnes sont décédées dans des incendies de brousse dans le Sud-Est, notamment dans l'Etat de Victoria où des villes entières et plus de 2000 maisons ont été rasées.

2007, en Grèce: 77 personnes ont péri à la fin août dans des incendies de forêts, qui ont ravagé 250'000 hectares dans le Péloponnèse (sud) et l'île d'Eubée (nord-est d'Athènes).

1987, en Chine: en mai, le plus grave incendie de forêt de l'histoire récente de la Chine a fait au moins 119 morts dans le nord-est du pays, 102 blessés, 51'000 sans-abri.

1949, en France: en août, dans les Landes (sud-ouest), 82 sauveteurs ont été tués, pris dans un véritable nuage de feu provoqué par un changement brutal de la direction et de l'intensité des vents.

La commune de Pedrogao Grande, région d'où est parti l'incendie