Modifié jeudi à 22:19

Violentes échauffourées devant le Parlement grec avant un vote contesté

Des manifestants lancent des cocktails Molotov devant le parlement à Athènes
Des manifestants lancent des cocktails Molotov devant le Parlement à Athènes L'actu en vidéo / 1 min. / jeudi à 22:01
Des manifestants ont lancé des cocktails Molotov devant le Parlement à Athènes jeudi soir alors que les députés grecs se préparent à voter un nouveau train de mesures d'austérité, réclamé par les créanciers du pays.

Les incidents ont éclaté vers 20h00 locales (19h00 en Suisse) sur la place Syntagma, dans le centre de la capitale grecque. Face aux cocktails Molotov, la police a riposté en tirant des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui s'étaient rassemblés en bas du Parlement, à l'appel des syndicats.

Selon la police, plus de 10'000 personnes ont manifesté jeudi soir pour protester contre un projet de loi comprenant de nouvelles coupes dans les retraites et des hausses des impôts, réclamées par les créanciers du pays, l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI).

Débloquer une nouvelle aide

L'adoption de ces mesures est une condition pour le déblocage d'une tranche de 7 milliards d'euros (7,54 milliards de francs) du plan d'aide en vigueur (2015-2018), qui serviront notamment à rembourser 4 milliards d'euros à la Banque centrale européenne (BCE) le 20 juillet.

Le gouvernement de gauche d'Alexis Tsipras, qui était sur la tribune de l'Assemblée au moment des incidents, espère que l'adoption de ces nouvelles mesures ouvriront aussi la voie pour la discussion de l'allègement de l'énorme dette grecque.

Mercredi, 16'000 personnes avaient déjà manifesté à Athènes et Thessalonique dans le cadre d'une grève de 24 heures observée par les syndicats des secteurs privé et public.

>> Lire: Des milliers de manifestants contre un nouveau plan d'austérité en Grèce

afp/vtom

Publié jeudi à 22:05 - Modifié jeudi à 22:19