Modifié le 21 avril 2017

Arrêté, l'auteur présumé de l'attaque de Dortmund voulait s'enrichir

Attaque à Dortmund: le mobile de l'auteur présumé était financier
Attaque à Dortmund: le mobile de l'auteur présumé était financier 12h45 / 1 min. / le 21 avril 2017
Les autorités allemandes ont indiqué vendredi avoir arrêté l'auteur présumé de l'attentat contre le bus de l'équipe de football de Dortmund. Son mobile était financier et non terroriste.

"Le parquet fédéral a fait arrêter aujourd'hui, le 21 avril 2017, un ressortissant germano-russe de 28 ans", explique le communiqué du parquet. L'individu, inculpé de tentative d'assassinat, a été arrêté dans la région de Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg. Il semble avoir agi seul.

Le parquet ajoute que le suspect voulait s'enrichir en attaquant l'équipe. Le jour de l'attaque, il avait acheté 15'000 options d'achat d'actions du Borussia, spéculant sur une baisse du prix de l'action du club de Dortmund.

Bénéfice important

"Plus le cour de l'action aurait chuté, plus le bénéfice du suspect aurait été fort. Nous ne pouvons dire dans l'immédiat quel aurait été le montant maximal du bénéfice", a expliqué la représentante du parquet fédéral, Frauke Köhler. Le journal Bild évoque lui un gain potentiel de 3,9 millions d'euros.

Sa principale transaction avait été effectuée le jour de l'attaque depuis l'hôtel "L'Arrivée", où logeait le suspect ainsi que le BVB Dortmund. C'est cette opération effectuée en ligne qui a mis la police sur la piste.

Deux blessés

Juste avant un match de la Ligue des Champions mardi 11 avril, trois engins avaient explosé au passage du bus de l'équipe du Borussia Dortmund, blessant le défenseur international espagnol Marc Bartra ainsi qu'un policier. Jusqu'à présent l'explosif utilisé n'a pas été identifié.

Les autorités allemandes, qui avaient dans un premier temps soupçonné un Irakien de 26 ans, avaient ensuite émis des doutes sur la piste terroriste islamiste suggérée par une lettre de revendication retrouvée sur place mais dont l'authenticité était sujette à caution.

afp/vtom

Publié le 21 avril 2017 - Modifié le 21 avril 2017