Modifié lundi à 18:15

Le milliardaire américain David Rockefeller est décédé à 101 ans

David Rockefeller, le 2 juin 2015 dans les jardins du MoMA à New York.
David Rockefeller, le 2 juin 2015 dans les jardins du MoMA à New York. [ - ]
David Rockefeller, puissant banquier, philanthrope et dernier petit-fils de John Rockefeller à l'origine de l'une des plus puissantes dynasties américaines, est mort lundi à l'âge de 101 ans.

Selon un communiqué de son porte-parole Fraser Seitel, il est décédé lundi matin "tranquillement pendant son sommeil", suite à un arrêt cardiaque, dans sa résidence de Pocantico Hills, au nord de New York.

L'homme d'affaires, qui était à la tête d'une fortune estimée à 3,3 milliards de dollars, était l'ancien président de la Chase Manhattan Bank, devenue depuis JP Morgan Chase, et le patriarche d'une des familles américaines les plus riches et influentes.

Sa propre politique étrangère

A la tête de la Chase de 1969 à 1981, David Rockefeller a établi un réseau de relations étroites avec des gouvernements et des multinationales, au point que des observateurs ont dit que la banque avait sa propre politique étrangère. Il aurait rencontré plus de 200 chefs d'Etat dans près de 100 pays, selon sa biographie officielle.

Avec sa femme Margaret, décédée en en 1996, David Rockefeller avait six enfants, 10 petits-enfants et 10 arrière petits-enfants.

afp/fme

Publié lundi à 17:50 - Modifié lundi à 18:15

Un milliardaire philanthrope

Reprenant le flambeau allumé par son grand-père John, fondateur de la compagnie pétrolière Standard Oil, puis porté par son père, également prénommé John, David Rockefeller était aussi un grand philanthrope.

Ancien de Harvard, il avait donné quelque 25 millions de dollars à la célèbre université en 1994. En 2005, pour son 90e anniversaire, il avait aussi promis 5 millions de dollars par an au Museum of Modern Art de New York (MoMa).

Mais il s'était engagé à verser des sommes plus importantes encore après sa mort, au MoMA, à l'Université Rockefeller qui porte son nom, et à Harvard - quelque 100 millions de dollars chacun, selon le magazine spécialisé Inside Philanthropy.

Il a décliné le poste de secrétaire au Trésor

David Rockefeller défendait la responsabilité sociale des entreprises - poussant notamment la Chase Manhattan Bank à jouer un rôle important pour aider la ville de New York à sortir de la crise fiscale qui l'avait ruinée dans les années 1970.

Deux présidents américains, le démocrate Jimmy Carter et le républicain Richard Nixon, lui avaient proposé le poste de secrétaire au Trésor. Il avait décliné à deux reprises.