Modifié le 20 mars 2017

Stephen Hawking pense ne pas être le bienvenu dans l'Amérique de Trump

Stephen Hawking est très critique envers la politique environnementale des Etats-Unis de Donald Trump.
Stephen Hawking est très critique envers la politique environnementale des Etats-Unis de Donald Trump. [AP Photo/The Canadian Press, Dave Chidley]
Le physicien britannique Stephen Hawking a accordé une interview à la chaîne de télévision ITV lundi, dans laquelle il juge sévèrement l'attitude climatosceptique du nouveau gouvernement américain.

Stephen Hawking critique plus particulièrement la nomination de Scott Pruitt à la tête de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement: "Donald Trump devrait remplacer cet homme qui ne croit pas que le dioxyde de carbone provoque le changement climatique", assène le scientifique, notamment auteur du best-seller "Une brève histoire du temps".

"Le changement climatique est l'un des grands dangers auxquels nous sommes confrontés, et nous pouvons le prévenir", ajoute-t-il.

Electorat mal informé

Stephen Hawking suggère que la nomination de Scott Pruitt, la promesse de construire le mur à la frontière avec le Mexique ou encore le feu vert donné aux deux oléoducs controversés sont des moyens de "satisfaire l'électorat de Trump, qui n'est ni tolérant ni spécialement bien informé".

"J'ai beaucoup d'amis et de collègues aux États-Unis et c'est toujours un endroit que j'aime et j'admire à bien des égards", ajoute-t-il, "mais je crains de ne pas y être le bienvenu en ce moment".

pym

Publié le 20 mars 2017 - Modifié le 20 mars 2017