Modifié le 14 octobre 2016

Michelle Obama s'attaque au "prédateur" Trump dans un discours

Michelle Obama: "Il s'agit d'un individu puissant qui parle librement et ouvertement d'un comportement de prédateur sexuel"
Michelle Obama: "Il s'agit d'un individu puissant qui parle librement et ouvertement d'un comportement de prédateur sexuel" L'actu en vidéo / 3 min. / le 14 octobre 2016
Michelle Obama a reproché jeudi au candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump, ses propos "intolérables" sur les femmes, l'accusant d'avoir un comportement de "prédateur sexuel".

"Quel que soit le parti auquel on appartient, démocrate, républicain ou indépendant, aucune femme ne mérite d'être traitée de cette façon", a déclaré l'épouse du président américain Barack Obama dans un discours passionné.

La Première dame faisait allusion aux propos vulgaires et dégradants sur les femmes proférés par Donald Trump en 2005. La situation du milliardaire a empiré depuis mercredi, avec une série de témoignages de femmes disant avoir été victimes de sa part de harcèlement et d'agressions sexuelles.

>> Lire aussi  Donald Trump accusé par plusieurs femmes d'attouchements sexuels

Une attitude jugée "effrayante"

"Ces attaques sont orchestrées par les époux Clinton et leurs alliés chez les médias", a affirmé Donald Trump, qui s'est excusé de ses propos, qu'il avait assimilés à des déclarations légères de vestiaire.

"Il ne s'agissait pas de discussions de vestiaire. Il s'agissait d'un homme puissant s'exprimant librement et ouvertement sur un comportement de prédateur sexuel", a jugé Michelle Obama.

La femme du président des Etats-Unis s'est dite "glacée jusqu'à la moelle" par l'attitude "effrayante" de Donald Trump vis-à-vis des femmes.

>> Lire aussi  Le vote féminin sera crucial dans le scrutin américain, la preuve en cartes

afp/mre

Publié le 14 octobre 2016 - Modifié le 14 octobre 2016