Modifié le 04 octobre 2016

La Russie a déployé son système de défense antiaérienne S-300 en Syrie

La Russie a mis en place son système antiaérien S-300 à Tartous, ici photographié lors d'une parade militaire à Moscou.
La Russie a mis en place son système antiaérien S-300 à Tartous, ici photographié lors d'une parade militaire à Moscou. [Alexander Natruskin - Reuters]
La Russie a déployé des systèmes de défense antiaérienne S-300 à Tartous, ville côtière du nord-ouest de la Syrie où elle possède des installations portuaires militaires, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense.

"En effet, dans la République arabe de Syrie, des systèmes de défense antiaérienne S-300 ont été déployés", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère, Igor Konachenkov.

"La batterie de missile sert à assurer la sécurité de notre base navale", a affirmé le ministre de la Défense russe, assurant "ne pas comprendre pourquoi cela a provoqué de telles inquiétudes auprès de nos partenaires occidentaux".

Ces systèmes complètent de fait le dispositif de défense mis en place sur la base aérienne de Hmeimim avec l'arrivée en novembre 2015 de S-400 de dernière génération. Avec ces déploiements, la Russie s'assure une défense aérienne de ses deux points d'ancrage en Syrie, le port de Tartous et la base aérienne de Hmeimim.

Dans le conflit syrien, seules les forces armées syriennes - soutenues par Moscou -, la Russie elle-même et la coalition antidjihadiste menée par les Etats-Unis disposent d'avions. Les batteries S-300 permettraient également de répondre à la menace de missiles tirés depuis la mer Méditerranée.

Pourparlers suspendus par les Etats-Unis

Cette annonce russe a été faite alors que la tension reste vive entre la Russie et les Etats-Unis depuis que Washington a décidé de suspendre ses pourparlers avec Moscou sur un cessez-le-feu en Syrie.

>> Lire aussi:  "A bout de patience", Washington suspend ses pourparlers avec Moscou sur la Syrie

"On aimerait croire que Washington fera preuve de sagesse politique et que nos contacts dans les domaines particulièrement sensibles et indispensables pour sauvegarder la paix et la sécurité se poursuivront", a indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

mre avec agences

Publié le 04 octobre 2016 - Modifié le 04 octobre 2016

Le régime avance à Alep

La Syrie a connu mardi une nouvelle journée de violences au lendemain de l'annonce de la suspension des pourparlers entre Washington et Moscou.

Du côté d'Alep, les forces du régime syrien poursuivaient mardi leur progression face aux rebelles. Cela fait déjà plusieurs jours que les combattants progouvernementaux avancent dans Alep-Est, la partie de la ville contrôlée par les rebelles.