Modifié le 01 juin 2016

Sursis de 18 mois pour l'utilisation de glyphosate dans l'Union européenne

Le glyphosate est présent dans la plupart des herbicides. Les scientifiques ne sont pas d'accord entre eux sur son impact sur la santé.
Le glyphosate est présent dans la plupart des herbicides. Les scientifiques ne sont pas d'accord entre eux sur son impact sur la santé. [Charles Platiau - Reuters]
La Commission européenne, en difficulté pour faire renouveler dans l'Union européenne l'autorisation du glyphosate, herbicide le plus répandu, a proposé mercredi une courte prolongation de l'homologation actuelle.

Une prolongation de 12 à 18 mois de l'actuelle homologation du glyphosate, le temps d'obtenir de nouvelles données scientifiques: c'est la proposition que fera la Commission européenne aux Etats membres lors d'une réunion le 6 juin prochain à Bruxelles.

La Commission va demander "de prolonger l'autorisation actuelle jusqu'à l'avis de l'Echa", l'Agence européenne des produits chimiques qui doit publier une étude sur le glyphosate en 2017, a expliqué mercredi à Bruxelles le commissaire chargé de la Santé et de la Sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis.

Neuf ans de prolongation

La Commission proposait initialement de renouveler pour 9 ans l'autorisation de l'herbicide, qui arrive à échéance fin juin, mais deux réunions avaient révélé l'absence de consensus au niveau européen sur les conséquences du produit.

Une controverse est née sur les effets du glyphosate sur la santé et son caractère cancérogène, sur la base de différentes études scientifiques, animant un débat qui dure depuis plusieurs semaines.

afp/sbad

Publié le 01 juin 2016 - Modifié le 01 juin 2016