Publié le 29 janvier 2016 - Modifié le 29 janvier 2016

Deux journalistes étrangers arrêtés avec des "hommes armés" au Burundi

Des policiers en patrouille à Bujumbura le 20 juillet 2015.
Des policiers en patrouille à Bujumbura le 20 juillet 2015. [AP Photo/Jerome Delay - Keystone]
Les journalistes français Jean-Philippe Rémy et britannique Phil Moore ont été arrêtés jeudi à Bujumbura "en compagnie de" 15 personnes qualifiées de "criminels armés", ont annoncé les autorités burundaises.

Les deux journalistes, envoyés spéciaux du quotidien français Le Monde au Burundi, étaient toujours interrogés par la police vendredi matin. "Pour le moment ils n'ont pas été inculpés. S'il n'y a rien à leur reprocher, ils seront relâchés, bien sûr", a indiqué le porte-parole adjoint de la police burundaise.

Alors que Phil Moore a été arrêté en même temps que les 15 Burundais, Jean-Philippe Rémy a été interpellé peu après, lorsqu'il est venu demander des nouvelles de son collègue. Le ministère de la Sécurité publique a indiqué qu'"un mortier, une Kalachnikov et des pistolets ont été saisis au cours de cette opération.

Le Monde a réclamé "la libération immédiate de ses deux envoyés spéciaux", entrés "légalement dans le pays" et qui "ne faisaient qu'exercer leur métier en rencontrant toutes les parties concernées" par la crise au Burundi. Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a appelé à leur "libération immédiate".

afp/cab

Un pays en crise depuis avril

Le Burundi a plongé fin avril dans une grave crise à l'annonce de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un 3e mandat, en violation selon ses adversaires de la Constitution.

Le président Nkurunziza a été finalement réélu en juillet.

Les autorités burundaises ont déjoué un coup d'Etat militaire et ont violemment réprimé six semaines de manifestations à Bujumbura, mais elles n'ont pu enrayer l'intensification des violences.

Plus de 400 personnes ont été tuées depuis le début de la crise, qui a poussé à l'exil plus de 200'000 personnes.

Deux journalistes expérimentés

Jean-Philippe Rémy, 49 ans, est le correspondant régional pour l'Afrique du Monde. Phil Moore, 34 ans, est un photographe indépendant, travaillant régulièrement pour l'AFP.

Jean-Philippe Rémy est basé en Afrique depuis 1998. Il a notamment remporté le prestigieux Prix Bayeux des correspondants de guerre en 2013 pour un reportage en Syrie.

Phil Moore a effectué de nombreux reportages à travers le continent africain (Soudan du Sud, Libye, Somalie, République démocratique du Congo, Centrafrique, Burundi), mais aussi au Pakistan ou en Bolivie.

La zone des arrestations à Bujumbura